Un dépôt de plusieurs centaines de mètres cubes de terres contaminées a été découvert le 13 janvier sur une parcelle du centre de Quiévrain (province du Hainaut), a indiqué la zone de police des Hauts-Pays. Les propriétaires et entrepreneurs concernés ont été identifiés et auditionnés par la police zonale. 

Des riverains du centre de Quiévrain ont récemment contacté la police des Hauts-Pays après avoir constaté un déversement de grandes quantités de terres et de déchets de briques à l'arrière de leur rue, sans autorisation. Environ 600 mètres cubes de terres avaient été déversés sur une surface de quelque 1.000 mètres carrés. Des briquaillons non valorisés auraient, par ailleurs, dû être acheminées vers un centre agréé de revalorisation.

L'enquête a révélé que les terres provenaient d'un chantier de démolition à Estinnes, dans la région du Centre. Elles auraient été déversées à Quiévrain avec l'accord des propriétaires du terrain qui cherchaient du remblai à bon marché pour un futur projet de construction. Plusieurs opportunistes, dont un entrepreneur de la région quiévrainoise, ont par ailleurs déversé des déchets sur la parcelle.

Les personnes concernées ont été entendues par la police pour infraction à la législation relative aux déchets et infraction au code du développement territorial. L'enquête se poursuit alors qu'un ordre de cessation de tout travail a été ordonné par la police.