Hainaut D’ici quatre ans, Pairi Daiza devrait renvoyer Ta Wan dans les forêts du Laos ou de Thaïlande. Une première mondiale.

"Ce n’est pas un hasard si Ta Wan a été choisi. C’est un éléphanteau mâle. Après quatre ans, ceux-ci quittent naturellement le troupeau. Du même coup, il va témoigner de moins d’intérêt pour sa maman, ses sœurs, ses tantes. Dans la nature, ses semblables se séparent de la gent féminine pour se regrouper avec d’autres mâles dans une espèce de harde de célibataires. Quand le moment sera venu pour Ta Wan, nous lui ferons effectuer son vol."

(...)