Ces masques, qui avaient été saisis par la Justice, ont été volés le week-end dernier.

C’est une nouvelle pour le moins déconcertante qui a été annoncée ce dimanche par nos confrères de la rédaction de RTL Info. Selon leurs informations, environ 1.800.000 masques qui avaient été saisis au préalable par la Justice liégeoise ont en effet été volés dans un entrepôt utilisé par les autorités judiciaires. Il s’avère que cet immense stock a été dérobé en Cité ardente le week-end dernier, lors des premiers jours du mois de mai. Aux dernières nouvelles, la cargaison n’a depuis lors pas été retrouvée.

Masques suspectés de non-conformité

Ces masques avaient été saisis par la Justice liégeoise en raison de suspicion de non-conformité. Ils avaient dès lors été stockés au sein d’un entrepôt dans l’attente des résultats de l’expertise. Avant de finalement disparaître totalement des radars…

L’hypothèse qui paraît se détacher est la suivante : la cargaison subtilisée aux autorités est ou sera probablement réinjectée sur le marché noir qui semble se développer en cette période de crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus. En tout cas, une enquête a bel et bien été ouverte par les autorités judiciaires. Elle est toujours en cours.

Selon les indications dont nous disposons ce dimanche à l’heure d’écrire ces lignes, il n’y a pas encore eu d’interpellation en lien avec cette affaire.