Panoptica mêle sons et images

M.Lg.

Gros événement annuel de l'ASBL liégeoise Panoptic née voici cinq ans, le festival Panoptica mêle prestations sonores et visuelles, musiques électroniques et «veejing», cet art de la vidéo. Le tout pendant une nuit entière, ce samedi à la salle des fêtes de Droixhe.

«L'objectif est d'offrir de la musique de pointe à un public averti mais aussi de faire découvrir ces arts à un public plus large, voire familial car nous mêlons le côté humain, «bricolage» et l'aspect professionnel de l'événement», explique Hugo Klinkenberg, président de l'ASBL.

Le festival, qui fête sa quatrième édition, attire autant de Liégeois que d'étrangers, venus de Flandre, de Hollande, de France ou d'Allemagne. L'occasion de voir de nouvelles têtes...

Les musiciens internationaux - Arovane, Solvent, Brothomstates, Apparat, Zorn/Boy Robot, Intricate et aMute - verront leurs performances sonores assorties de créations visuelles projetées sur grands écrans par les «VJ's» Transforma, Knob, Zelabo, Artificial Duck Flavor, Ewo, Jérôme Deuson et Ego. «L'idée est de proposer un programme progressif: on commence avec de l'électronique introspectif puis on monte la tension peu à peu jusqu'à la fête!» souligne l'organisateur, qui insiste sur la variété de ce type de musique. La fin de soirée sera bel et bien dansante avec la prestation du DJ Franco Cangelli, qui fera vibrer les amoureux de ce cocktail de sons et d'images jusqu'à l'aube.

Prévente: 10 euros à la Médiathèque, chez Timeless Rec Shop ou chez Hush Up. Sur place: 12 euros. Salle des fêtes de Droixhe, dès 20 heures et jusqu'à 6 heures.

© La Libre Belgique 2005