«Souriez vous êtes filmés»: 79 nouvelles caméras prévues à Liège

Afin de répondre aux problèmes de mobilité, de maintien d'ordre et de sécurité, la ville de Liège s'était dotée, dès 1978, d'un réseau de caméras auquel s'ajoutèrent en 1999, en accord avec le Tec, huit caméras de surveillance «aujourd'hui devenues obsolètes», souligne Christian Beaupère, chef de corps de la police.

M.Lg.

Afin de répondre aux problèmes de mobilité, de maintien d'ordre et de sécurité, la ville de Liège s'était dotée, dès 1978, d'un réseau de caméras auquel s'ajoutèrent en 1999, en accord avec le Tec, huit caméras de surveillance «aujourd'hui devenues obsolètes», souligne Christian Beaupère, chef de corps de la police.

Décision fut prise en 2003 de réactualiser le dispositif grâce à six caméras placées dans le centre-ville et dont les images étaient rapatriées au dispatching de l'hôtel de police. En février 2005, l'installation de 16 caméras supplémentaires est décidée alors que l'idée d'un raccordement des services de police par câblage de fibres optiques est acquise.

Lundi soir, le conseil communal, à l'exception d'Ecolo qui s'est abstenu, a voté les phases trois et quatre du dossier, soit l'ajout de 45 caméras d'ici juin 2006 et de 34 autres pour décembre 2006. Coût global de ces deux phases: 3322000 euros, à charge du budget de la police de Liège. Dans le même temps, la boucle de fibres optiques, jusqu'ici limitée au centre-ville, se verra étendue vers la rive droite de la Meuse et vers les commissariats de quartier.

Au total, ce seront donc 109 caméras qui seront raccordées, ce qui n'a pas été sans susciter des réticences au Conseil, surtout de la part d'Ecolo qui rappelle «que la caméra est un outil sensible qui peut mettre en cause la démocratie». MR et CDH ont souligné la fonction préventive du réseau. Christian Beaupère, quant à lui, a rappelé le secret professionnel auquel étaient tenus les 35 policiers assermentés et habilités à vérifier ces images, par ailleurs détruites au bout de 72 heures. «Ces caméras ne remplaceront pas la police de proximité qui sera, au contraire, renforcée» a annoncé le bourgmestre.

© La Libre Belgique 2005