Tecteo divise au sein du PS

Alors que le courant passe de moins en moins entre la direction de Tecteo et le personnel de l’intercommunale, une centaine d’agents ont manifesté à Ans jeudi en fin de matinée. Ils s’étaient rendus à l’administration communale dans l’espoir d’y trouver le directeur général Stéphane Moreau qui est aussi le bourgmestre f.f. Début septembre, à l’inauguration des fêtes de Wallonie à Seraing, André Gilles, député provincial mais aussi président de Tecteo, s’était fait huer par des travailleurs lorsque, dans son discours, il avait encouragé à arrêter \"

J. Def.

Alors que le courant passe de moins en moins entre la direction de Tecteo et le personnel de l’intercommunale, une centaine d’agents ont manifesté à Ans jeudi en fin de matinée. Ils s’étaient rendus à l’administration communale dans l’espoir d’y trouver le directeur général Stéphane Moreau qui est aussi le bourgmestre f.f. Début septembre, à l’inauguration des fêtes de Wallonie à Seraing, André Gilles, député provincial mais aussi président de Tecteo, s’était fait huer par des travailleurs lorsque, dans son discours, il avait encouragé à arrêter "de mépriser ceux qui ont choisi l’audace et non la facilité". De son côté, Alain Mathot, le bourgmestre de Seraing, s’était engagé "à veiller à ce que les intérêts des ouvriers de Tecteo soient préservés". Cette fois, c’est à Flémalle que l’on a pris position. Alors que le conseil communal devait voter l’ordre du jour de l’assemblée générale extraordinaire prévue ce vendredi, la majorité socialiste a présenté une motion qui sera soumise à ladite assemblée. Concernant la création d’une filiale énergie et la modification statutaire, les socialistes entendaient conditionner leur vote positif. Cette motion avait pour effet de se positionner en faveur du maintien, au sein de l’intercommunale, des branches d’activité classiques et du personnel qui y est attaché. Ecolo a suivi tandis que les groupes MR et IC se sont abstenus.