Tecteo : la grève se poursuit

Le mouvement de grève s’est poursuivi hier au sein de l’intercommunale Tecteo. Une délégation de la CSC a rencontré, seule, deux représentants du ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan (PS), pour les informer du recours introduit le 7 septembre contre la décision du conseil d’administration de Tecteo de modifier le nouveau règlement de travail. Selon le cabinet, le recours est recevable et a été soumis à l’administration, qui instruit le dossier. Une autre délégation de travailleurs s’est rendue à la commune d’Ans où le personnel a été prié de quitter le bâtiment. Des travailleurs devaient également se rendre jeudi soir aux conseils communaux de Comblain-au-Pont et de Herstal. Aujourd’hui, les membres de l’assemblée générale de Tecteo devraient être \"accueillis\" par les syndicats. Ils pourraient aussi se rendre en soirée au bal du bourgmestre de Liège, Willy Demeyer. Les coupures de la télédistribution et des réseaux internet se poursuivent. \"

F.C. (avec Belga)

Le mouvement de grève s’est poursuivi hier au sein de l’intercommunale Tecteo. Une délégation de la CSC a rencontré, seule, deux représentants du ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan (PS), pour les informer du recours introduit le 7 septembre contre la décision du conseil d’administration de Tecteo de modifier le nouveau règlement de travail. Selon le cabinet, le recours est recevable et a été soumis à l’administration, qui instruit le dossier. Une autre délégation de travailleurs s’est rendue à la commune d’Ans où le personnel a été prié de quitter le bâtiment. Des travailleurs devaient également se rendre jeudi soir aux conseils communaux de Comblain-au-Pont et de Herstal. Aujourd’hui, les membres de l’assemblée générale de Tecteo devraient être "accueillis" par les syndicats. Ils pourraient aussi se rendre en soirée au bal du bourgmestre de Liège, Willy Demeyer. Les coupures de la télédistribution et des réseaux internet se poursuivent. "Mais nous n’avons donné aucun mot d’ordre en ce sens", affirment les syndicats. Des coupures d’électricité sont également constatées en région liégeoise. Une seule équipe d’intervention de deux hommes est active dans une cinquantaine de communes de la province pour les réparations de nuit. Selon les syndicats, aucune reprise des négociations avec la direction n’est en vue actuellement.