Innovations pédagogiques à gogo

Afin d’attirer de nouveaux élèves et d’améliorer la qualité de leur enseignement, les écoles de la région ne manquent pas d’idées.

J.G.

Afin d’attirer de nouveaux élèves et d’améliorer la qualité de leur enseignement, les écoles de la région ne manquent pas d’idées.

Ainsi, à la rentrée prochaine, les élèves des écoles primaires de Malmedy apprendront l’allemand différemment. En effet, les sept professeurs d’allemand de la commune utiliseront dès septembre la méthode Balingua, une méthode intuitive qui privilégie la langue orale, la compréhension et l’expression au début de la formation.

Créée par René Bastin, cette méthode permet de parler rapidement la langue, sans se soucier de la grammaire ou de la conjugaison. Au début, le texte est remplacé par des images, que l’enseignant manipule pour organiser les éléments de la phrase. "Il s’agit là de l’ordre naturel de l’acquisition d’une langue, qu’elle soit maternelle ou seconde : comprendre, s’exprimer, lire et, finalement, si nécessaire, écrire", explique-t-on chez Balingua. "Les élèves commenceront très rapidement à prendre plaisir à s’exprimer en allemand".

À Herve, c’est un projet complètement différent qui verra le jour en septembre. Les responsables de l’école de la Communauté française de Battice lanceront en effet le projet Chrysalide, "l’école des sentiers multiples". Aidée par l’ASBL Grappa, un groupe de réflexion et d’action pour une pédagogie progressiste et alternative, l’école fera en sorte de "placer chaque enfant en situation de réussite". Grâce à des enseignants supplémentaires, les besoins spécifiques de chaque élève devraient être mieux pris en compte.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...