Il fallait le faire

Les Liégeois iront écouter, lundi prochain au palais des Congrès, le Prix Nobel de la Paix, Mikhaïl Gorbatchev, invité par la Société régionale d’investissement de Wallonie - mais oui ! - et par l’ULg qui le fera docteur honoris causa.

P.V.
Il fallait le faire

Il y a quelques années, à l’occasion d’un séjour à New York pour y couvrir un sommet de l’Onu, nous avions appris que Mikhaïl Gorbatchev donnait, à l’hôtel "Hilton and Towers", une conférence sur "l’état du monde", à laquelle on pouvait assister au prix de 500 dollars par personne. Rien de tout cela pour les Liégeois qui iront écouter, lundi prochain au palais des Congrès, le Prix Nobel de la Paix, invité par la Société régionale d’investissement de Wallonie - mais oui ! - et par l’ULg qui le fera docteur honoris causa. Recevoir en Cité ardente l’homme qui a, nolens, volens , mis fin à l’empire soviétique, belle performance ! Quant à savoir si le prestigieux invité arrivera à convertir la classe politique liégeoise à la transparence (glasnost) et au changement (perestroïka), c’est une autre histoire.