Appel au calme des parents de Jordy Kasavubu

Les parents de Jordy Kasavubu, tué par un bijoutier de Tilff, ont appelé au calme alors que des émeutes se sont déroulées dans le centre de Liège samedi soir jusque dans la nuit.

Rédaction en ligne
Appel au calme des parents de Jordy Kasavubu
©Belga Epa

« Nous ne cautionnons pas cette violence et ne voulons pas que le nom de notre fils soit ainsi utilisé », ont expliqué les parents de Jordy Kasavubu à nos confrère du Soir.

Samedi soir, à la suite de l'enterrement du jeune tué lors du braquage d'un bijoutier à Tilff, le centre de Liège a été le théâtre d'émeutes. Elles se sont poursuivie dans la nuit de samedi à dimanche.

« Durant les funérailles et après celles-ci, le message des parents de Jordy et de leurs proches a été justement de tirer les leçons de ce qui nous arrive, de faire tout pour que cela n’arrive plus à un de nos enfants », a expliqué Me Mulenda, conseil des parents. « Nous ne voulons pas de cette violence et ne voulons pas que l’image et le nom de Jordy soit utilisé pour la commettre »

Ces violences ont donné lieu à une trentaine d'arrestation administrative. Six jeunes ont par ailleurs été déférés devant le parquet.

Modrikamen veut une extension de la légitime défense aux biens

La président du Parti Populaire, Mischaël Modrikamen, a plaidé dimanche pour une extension de la légitime défense à la protection des biens. Réagissant aux incidents violents qui se sont produis à Liège à deux reprises, à la suite de la mort de Jordy Kasavubu, abattu par le bijoutier que celui-ci tentait de braquer à Tilff, Mischaël Modrikamen a par ailleurs dénoncé l'usurpation du concept de la marche blanche qui devrait être selon lui réservée aux victimes et non aux auteurs d'agressions.

Il a enfin dénoncé le laxisme des autorités liégeoises et de la Justice pour ne pas avoir arrêté les responsables des premiers incidents. Il a plaidé pour la comparution immédiate des auteurs de ce type de méfait.


Cet article génère un nombre très important de commentaires qui doivent être tous revus en raison du sujet abordé. Il ne nous est matériellement pas possible d’assumer cette charge additionnelle. En conséquence, cet article ne sera pas ouvert aux commentaires. Veuillez nous en excuser. Merci de votre compréhension. La modération.