Une nouvelle place des saveurs à Liège

Un nouveau marché liégeois des producteurs locaux a été inauguré jeudi par la Ville.

LIEGE. PLACE XAVIER NEUJEAN, COURT CIRCUIT UN MARCHE DES SAVEURS QUI VEUT METTRE EN RELATION LES PRODUCTEURS ET LES CONSOMMATEURS. Photo Michel Tonneau
LIEGE. PLACE XAVIER NEUJEAN, COURT CIRCUIT UN MARCHE DES SAVEURS QUI VEUT METTRE EN RELATION LES PRODUCTEURS ET LES CONSOMMATEURS. Photo Michel Tonneau ©TONNEAU
Bruno Boutsen

Un nouveau marché liégeois des producteurs locaux a été inauguré jeudi par la Ville.

Bio, local, durable, éthique, équitable, responsable, etc. : autant de qualificatifs qui ne signifient pas forcément la même chose mais qui ont pour ainsi dire le vent en poupe. En effet, conséquences négatives de la mondialisation et effets collatéraux sur nos modes de consommation obligent, on a rarement autant entendu parler de circuits dits courts qu’en ce moment. À cet égard, selon la plate-forme régionale y dédiée, il s’agit "d’alternatives de consommation, d’épargne et de production locales, équitables, durables, saines et transparentes", lesquelles seraient de plus en plus nombreuses. Ainsi, en Wallonie, ce sont plus de 110 000 travailleurs qui seraient actifs dans près de 6 000 entreprises d’économie sociale tandis qu’au niveau européen, une personne sur trois serait membre d’une coopérative. Enfin, alors que celles-ci représenteraient environ 100 millions d’emplois dans le monde, quelque 10 000 Wallons seraient membres d’un groupement d’achat, et ce dans un quart des 262 communes de la région.

Réduire au maximum les intermédiaires

Au niveau liégeois, où a notamment été lancée il y a plusieurs années une "Ceinture Aliment-Terre", on ne compte désormais plus les initiatives de ce type. Et on retrouve plusieurs opérateurs bien connus au sein d’un nouveau marché liégeois des producteurs locaux. Destiné à faire la part belle aux circuits courts et dénommé… "Court-Circuit", il a été inauguré jeudi par l’échevine du Commerce. Ainsi qu’expliqué par Maggy Yerna (PS), laquelle a en outre mis en avant l’importance de promouvoir "des produits savoureux et de qualité", il s’agit en l’espèce de réduire au maximum les intermédiaires entre les producteurs et les consommateurs et de permettre un échange direct entre eux.

Un rayon de 50 km maximum autour de Liège

Ce nouveau marché, organisé de mai à octobre à raison de deux jeudis par mois (entre 15h et 19h), aura pour cadre la place Xavier Neujean, laquelle a fait l’objet d’un réaménagement global. Il aura pour ambition, comme précisé jeudi, de proposer les deuxième et quatrième jeudis de chaque mois une grande variété de produits issus uniquement de la province de Liège ou d’un rayon de 50 km maximum autour de la ville. Exclusivement dédié à l’alimentation et au caractère local affirmé, ce marché fera la part belle à toute une série de produits. À savoir pêle-mêle des fruits et des légumes (en grande quantité) mais aussi des produits laitiers (fromages…), des charcuteries, du pain, de la viande ou encore des alcools, des biscuits, des pâtes, etc.

Au total, ce sont 24 producteurs qui seront présents bi-mensuellement sur la place Xavier Neujean parmi lesquels 18 de manière régulière et 6 autres occasionnellement. Ainsi que souligné par Maggy Yerna, pour qui il s’agit aussi en l’espèce de "faire vivre cette place" et de "s’inscrire dans un projet de société", le principe d’une rotation pour un certain nombre de producteurs est destiné à réunir un maximum d’entre eux. Et cette dernière de faire référence à l’expérience interrompue en cours de route, faute de participants suffisants, d’un marché des saveurs qui se déroulait à intervalles réguliers sur la place Saint-Etienne. Mais l’échevine d’insister : "Il s’agit ici de producteurs locaux et non pas d’exposants plus traditionnels et leur besoin de visibilité est souvent important".Bruno Boutsen