Luther passe par Liège

Paul Vaute
Luther passe par Liège

Une exposition et des conférences pour les 500 ans des 95 thèses.

Il y a 500 ans, en 1517, était diffusée la Martini Lutheri disputatio pro declaratione virtutis indulgentiarum, plus connue sous le nom des "95 thèses", dirigée contre la pratique alors grandissante des indulgences 1 et considérée comme le moment fondateur de la réforme luthérienne. Même si celle-ci n’eut guère de retentissement en principauté de Liège à l’époque, l’anniversaire ne passera pas inaperçu chez nous.

La Bible luthérienne… chez les jésuites

Depuis 2012, en effet, une association "Luther, Liège 2017" présidée par Serge Mantovani, par ailleurs directeur général adjoint de l’administration communale, travaille à préparer l’événement. Avec le soutien de la Ville et de l’Université notamment, elle a mis sur pied une exposition ouverte à partir de ce week-end et jusqu’au 30 avril au Grand Curtius 2. Pièce maîtresse : la Bible dite palatine (photo), traduite par le théologien de Wittenberg sous le titre "Biblia das ist die gantze heilige schrifft". L’exemplaire a été imprimé à Francfort chez David Zöpfel, Jehann Raschen et Sigmund Feierabend, et illustré par le graveur Virgil Solis. Il fait partie des collections de l’Université de Liège après avoir appartenu… au collège des jésuites, soucieux de mieux connaître l’adversaire (ledit collège se trouvait là où est l’ULg).

Une borne numérique permet au visiteur de consulter la Bible qui doit son nom à la présence de portraits des princes-électeurs du Palatinat du Rhin. Sont également présentées des gravures, tableaux, livres précieux… provenant de collections liégeoises mais aussi d’ailleurs, sauf d’Allemagne. "Là, tout est bloqué depuis des années pour les expositions prévues à l’occasion des 500 ans, explique le professeur Annick Delfosse (ULg). Cela nous a permis de valoriser plutôt notre patrimoine". Une publication et un dossier pédagogique accompagnent l’exposition.

Un cycle de conférences figure également au programme commémoratif. Il sera inauguré par l’évêque de Liège Mgr Delville le 23 février à 20 h. à l’auditorium du Grand Curtius. Suivront l’économiste Bruno Colmant (15/3) et le professeur Thomas Gergely (institut Martin Buber, 18/5). Un concert de clôture aura lieu au temple de Liège Marcellis le 27 mai à 20 h.

Le protestantisme à Liège

Actuellement, la communauté protestante représenterait quelque 2 % de la population en Belgique. "A Liège et dans le bassin mosan, les protestants se sont installés essentiellement en même temps que la révolution industrielle, là où se trouvaient les grandes industries, explique le pasteur Vincent Tonnon, de la communauté de Lambert-le-Bègue. Cockerill a fait venir beaucoup d’Allemands dans la sidérurgie… A Liège aujourd’hui, trois églises appartiennent à l’Eglise protestante unie de Belgique. S’y ajoutent des Eglises baptistes et aussi l’Armée du salut, qui sont des partenaires, et les églises évangéliques".

Avec les dernières citées, qui ont le vent en poupe, le pasteur Tonnon reconnaît que les relations peuvent être… délicates. "Notre communauté a connu un petit déclin, mais il y a un regain depuis quelques années".P.V.

1 Rémission totale ou partielle des peines encourues pour les péchés commis.

2 Rens. : www.lesmuseesdeliege.be