Le poinsettia règne sur les fleurs de Noël

Lily Portugaels
Le poinsettia règne sur les fleurs de Noël

Apparu en force chez nous depuis 1970, il vient du Mexique.L’Euphorbia pulcherrima (ce qui signifie ""la plus belle de toute") pousse à l’état sauvage au Mexique. Elle peut atteindre de 3 à 4 mètres. Assez étrangement, les fleurs rouges sont en réalité des feuilles devenues des bractées, les vraies fleurs sont les petites floraisons jaunes que l’on voit au centre. Au XVIIe siècle, les franciscains, installés au Mexique, l’utilisaient dans leurs cérémonies religieuses, car ses feuilles en forme d’étoile symbolisaient l’étoile de Bethléem et la couleur rouge, le sang de la crucifixion. De nos jours, les Mexicains baptisent le poinsettia "la Flor de Noche Buena". Cette fleur était connue des Aztèques depuis les temps les plus reculés et, jusqu’à la destitution de leur dernier roi en 1521, ils en extrayaient une teinture cramoisie.

Le nom d’un ambassadeur

Le nom de cette plante provient du premier ambassadeur des États-Unis au Mexique : Joël Roberts Poinsett (1779-1851) - et passionné de botanique - qui, en 1828, envoya chez lui en Caroline du Sud quelques graines, dont la belle Euphorbe pulcherrima qui, en son honneur, fut baptisée "Poinsettia".

C’est au début du XXe siècle, en 1902, qu’un émigré allemand aux États-Unis, Albert Ecke, commence à commercialiser les poinsettias durant l’hiver. D’abord en faisant vendre les fleurs rouges au coin des rues à Noël. Son fils et son petit-fils Paul développèrent le commerce, qui explosa littéralement. C’est seulement en 1923 que la plante fit timidement son entrée en Europe. Mais ce sont les années 1970 qui voient son extension avec l’introduction des variétés hybrides de longue durée et d’un vaste choix de tailles, de formes et de couleurs (rouge, rose, blanc et marbré).

La légende

Le poinsettia a aussi sa légende, qui ne se soucie pas de chronologie. Il y a très longtemps, une jeune et pauvre Mexicaine, Pépita, était très triste parce qu’elle n’avait rien à déposer comme cadeau devant la crèche. Son cousin lui dit que ce n’était pas l’importance du cadeau qui comptait, mais l’amour avec lequel il était offert. Pépita cueillit quelques branches de plantes sauvages et en fit un petit bouquet qu’elle alla, timidement déposer au pied de la crèche pendant la messe de la veille de Noël.

Et, tout à coup, devant les yeux émerveillés de Pépita et de toute l’assemblée, les feuilles vertes devinrent d’un magnifique rouge brillant. En souvenir de ce miracle, les Mexicains appelèrent cette fleur "Noche buena", "la bonne nuit".

Chez nous, on l’appelle parfois "étoile de Noël" ou "rose de Noël". Cette dernière appellation est totalement fausse, la rose de Noël est une autre plante : l’hellébore (Helleborus niger). Les fleurs sont blanches, roses, pourpres et vertes, souvent en dégradé. Même couvertes de neige, notamment au moment de Noël, les plantes laissent émerger des fleurs. Les feuilles vertes du petit bouquet déposé par une petite bergère devant la crèche se transformèrent en magnifiques fleurs rouges.