Début des festivités carnavalesques à l’Est

Belga
EUPEUN. LE LUNDI DES ROSES LORS DU CARNAVAL D EUPEN. photo michel tonneau
EUPEUN. LE LUNDI DES ROSES LORS DU CARNAVAL D EUPEN. photo michel tonneau ©TONNEAU

Après le "jeudi des vieilles femmes", le "lundi des roses" sera l’apothéose du carnaval rhénan.Le week-end sera carnavalesque en communauté germanophone ainsi que dans diverses localités de l’est de la province de Liège. Les festivités ont débuté dès jeudi dernier avec l’Altweibertag ou "jeudi des vieilles femmes" et se clôtureront ce lundi avec le Rosenmontag ou "lundi des roses" qui est considéré comme l’apothéose du carnaval rhénan.

Jeudi dernier, des milliers de femmes, costumées comme au début du XXe siècle, ont envahi les rues et les cafés afin d’y faire la fête, en chanson et en musique. Symboliquement, elles ont pris aussi le pouvoir de certaines administrations communales en s’en faisant remettre les clés.

Ce samedi 2 mars, c’est Plombières qui ouvrira les défilés du carnaval rhénan. Et ce dimanche 3 mars, des cortèges sont organisés à Raeren, Saint-Vith, Deidenberg ou encore Dolhain. Le Rosenmontag sera quant à lui l’apothéose de ces festivités avec notamment les cortèges d’Eupen et de La Calamine. À La Calamine, plus de 3 500 participants composeront une parade longue de 1,5 km qui défilera sur un parcours de 7,5 km.

Pour en revenir à l’Atweibertag, la gent féminine a pris le pouvoir dans de nombreuses communes en se faisant remettre les clés de l’administration, symbole de pouvoir. À Eupen, elles étaient ainsi plusieurs centaines à s’être rassemblées dans le chapiteau dressé devant l’administration communale à cette occasion. Cette année, le symbole du pouvoir féminin avait pris un autre sens puisque c’est Claudia Niessen, la première bourgmestre de la localité, qui a cédé le pouvoir à d’autres femmes.

Après le discours de la bourgmestre et du "comité des vieilles femmes", le cortège s’est dispersé, mais s’est reconstitué pour se rendre au centre-ville où une réception a été offerte aux participantes par la communauté germanophone. Ce sera aussi l’occasion de découvrir le déguisement des ministres.

Ce lundi, le Rosenmontag constituera donc pour rappel l’apothéose du carnaval rhénan.

(Belga)

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...