Liège: un budget un peu plus "vert" ?

Plusieurs postes budgétaires visent à réduire l’empreinte énergétique de Liège.

Liège: un budget un peu plus "vert" ?
©abd

Plusieurs postes budgétaires visent à réduire l’empreinte énergétique de Liège. Le budget est un acte technique… qui doit permettre à une Ville de remplir sa fonction de pouvoir public tout en maintenant l’équilibre entre les recettes et les dépenses. Mais c’est aussi un acte politique. Et en 2020, comme annoncé dans la déclaration de politique générale, la Ville de Liège semble avoir mis l’accent sur une politique plus durable. Plusieurs postes budgétaires visent en effet à réduire l’empreinte énergétique de la Ville. Ce qui transparaît notamment au travers du budget extraordinaire.

En 2020, la Ville de Liège avance le montant de 56,7 millions comme "nouveaux investissements", la balise d’emprunt de la Ville étant limitée à 25 millions. Parmi ces investissements, il y a la réalisation de la Cité administrative 0 carbone (pour un montant de 4,8 millions d’euros) ou encore la réalisation d’u nouveau parc sur l’ancien site Palmolive (1 million). Mais on évoque également des budgets pour le "verdissement" de la flotte automobile de Liège et ce, pour un montant de 415 000 euros.

Dans ce service extraordinaire toujours, plusieurs investissements en matière de mobilité sont également inscrits comme l’acquisition d’un bâtiment pour réaliser un parking à vélos sécurisés (350 000 euros), l’installation de box vélos supplémentaires et pour du stationnement vélo sécurisé en centre-ville (200 000 euros), l’acquisition de vélos supplémentaires à mettre en locations, dont des vélos électriques (90 000 euros), la réalisation du corridor modes doux en rive gauche (2 millions) ou encore l’acquisition de vélos et trottinettes électriques pour le personnel (20 000 euros)

Et précisons encore ces dépenses (ou réductions de dépenses) au budget ordinaire, qui poursuivent le même objectif "durable" : une diminution de 30 000 euros des frais de "renting" des véhicules de fonction et des moyens supplémentaires pour la mise en service de transports alternatifs pendant les travaux du tram.