Seraing : piscine fermée depuis plusieurs semaines

Il était devenu extrêment urgent d'intervenir

Defgnée Jessica
Seraing : piscine fermée depuis plusieurs semaines
©abd

Il était devenu extrêment urgent d'intervenir

Sachant qu’il n’y a pas énormément de piscines en région liégeoise, lorsque celle de Seraing est inaccessible, cela pose rapidement problème pour les nombreux usagers, qu’ils soient membres ou non d’un club… Le problème est d’autant plus important qu’on ignore quand elle rouvrira…

Pour bien comprendre la situation, remontons à début septembre, période à laquelle l’infrastructure a été fermée pour travaux. Et non des moindres puisque, d’une part, tout le système d’aération doit être remplacé en raison de sa vétusté et, d’autre part, l’étanchéité n’était plus complètement assurée… On y dénombre pas moins d’une soixantaine d’entrées et sorties d’eau qui souffrent de corrosion avec comme conséquence que des particules s’échappaient dans l’eau… Il était donc urgent d’intervenir, selon l’échevin des Sports Philippe Grosjean, au risque de voir les "3 millions de litres d’eau" couler dans la cave et inonder toute la machinerie !

Les autorités sérésiennes avaient alors bon espoir de pouvoir profiter de cette fermeture pour également procéder aux travaux au niveau de l’aération… Une demande de subsides avait été introduite sachant que le coût s’élève à 850 000 € mais jusqu’à ce début de semaine, la Ville attendait toujours un retour de la Région wallonne…

"Ce n’est pas vrai de dire que la piscine a été fermée pour rien puisque les travaux au niveau des entrées et sorties d’eau ont été entrepris et sont toujours en cours. On en a également profité pour réaliser l’entretien du fond mobile et réparer des défauts au plafond ainsi que des carrelages brisés", précise l’échevin sérésien des Sports.

Pas de réouverture avant mars 2020

Plusieurs voix se sont élevées pour demander au ministre wallon en charge des infrastructures sportives, Jean-Luc Crucke, d’accorder en urgence le subside. Le seul moyen de débloquer la situation ! Tant du côté du PTB, à travers la Sérésienne Alice Bernard, que du côté du MR, l’intention était d’interpeller le ministre Crucke ce mercredi en séance plénière du Parlement wallon. Ce dernier, sensibilisé de divers côtés à la situation préoccupante de la piscine olympique de Seraing, a débloqué un subside de 680 000 € en vue de procéder aux travaux au niveau du système d’aération et ce, selon le Sérésien Fabian Culot (MR), “après une constitution de dossier bien laborieuse dans le chef de la Ville”. Travaux annoncés pour 12 à 16 semaines…