Nouvelle interdiction de circuler dans les Fagnes

Pour des raisons sanitaires, de sécurité… et pour éviter de perturber la faune et la flore.

Jamais les Hautes Fagnes n’avaient connu pareille situation… En quelques jours en effet, durant les vacances de Noël, le plateau s’est paré de son plus beau manteau neigeux et, en quelques heures, des promeneurs venus de tout le pays (et d’ailleurs) ont envahi les lieux. À un point tel que vendredi dernier, le site fut rendu inaccessible au public.

Les vacances sont finies, l’interdiction a donc été levée ce lundi… mais, trois jours plus tard, une nouvelle interdiction est en passe d’être actée. Ce mardi soir en effet, une réunion rassemblant les bourgmestres de Waimes, Malmedy, Jalhay et Spa a été organisée, suite à une sollicitation du DNF (Division Nature et Forêt).

"Celle-ci nous a en effet demandé de reprendre le même arrêté de police que lors du week-end dernier", nous confirme Jean-Paul Bastin, bourgmestre de Malmedy. "En effet, les prévisions météo annoncent un week-end ensoleillé et froid" . Autant dire un week-end idéal pour se promener sur le plateau fagnard.

"Nous nous attendons donc à nouveau à une forte pression". A éviter à tout prix, pour la préservation de ce site classé bien sûr, mais aussi pour des raisons de sécurité, et pas que sanitaires.

Comme l’indique encore Jean-Paul Bastin en effet, "s’il n’y a pas eu de comptage, d’après les observations du DNF, par rapport à un week-end enneigé classique de forte affluence, la pression était trois fois supérieure". Du jamais vu. "Entre la Voie Adam sur Malmedy et le carrefour de Belle-Croix, sur plusieurs kilomètres, il n’y avait que des voitures stationnées". Conséquences : les promeneurs s’engouffraient dans le premier chemin venu, sans tenir compte des interdictions et en dépit du respect de la faune et de la flore. Sans parler des problèmes de sécurité routière. Une ambulance est d’ailleurs restée bloquée à cause du trafic, sans que cela n’occasionne de drame fort heureusement.

Des barrages filtrants pour les "riverains

L’interdiction de circuler ne sera pas totale, du moins pour les riverains. "Il y aura des barrages filtrants organisés, pour permettre aux personnes de passer dans les Fagnes pour travailler". L’interdiction prendra effet ce samedi 9 janvier à 8 h, jusqu’à 17 h. Elle se prolongera ce dimanche aux mêmes heures mais pas au-delà…