Une grève touche Liege Airport, des avions bloqués au sol

Une grève touche l'aéroport de Liège depuis cette nuit, a indiqué mardi le porte-parole de Liege Airport, confirmant une information de RTL Info et Sudpresse.

Une grève touche Liege Airport, des avions bloqués au sol
©BELGA
Belga

 La grève concerne principalement le service de ravitailleurs, chargé de ravitailler les avions en carburant, a expliqué Christian Delcourt, porte-parole de Liege Airport. Il s'agit d'ouvriers de l'aéroport. L'arrêt de travail touche aussi le flight office, les électromécaniciens... "Plusieurs départements opérationnels ont arrêté le travail cette nuit", précise le porte-parole.

Le fait que ces services ne sont pas rendus bloque des avions au sol, ajoute-t-il. Certains appareils atterrissent tout de même à Liège lorsqu'ils n'ont pas d'autre choix mais la plupart des compagnies redirigent leurs avions vers d'autres aéroports.

La grève fait suite à une divergence entre les syndicats et la direction à propos des horaires des ravitailleurs. Pour l'instant, ces ouvriers assument des shifts de 12 heures, "deux fois de jour, deux fois de nuit et puis ils ont six jours de repos", détaille M. Delcourt. "Pour assumer notre croissance, nous avons engagé des ravitailleurs sous des contrats de huit heures", ce qui n'a pas plu aux syndicats, selon le porte-parole. Les représentants des travailleurs souhaitent que tous bénéficient du régime historique.

Selon Michel Gretzer, secrétaire permanent CSC-Transcom, la grève a éclaté après que les syndicats ont soumis aux travailleurs la dernière proposition de la direction, qui a visiblement été rejetée.

"La nuit, nous avons beaucoup de trafic et nous avons besoin de souplesse et de flexibilité. Ce sont deux logiques qui s'affrontent", analyse le porte-parole. Le dialogue n'est cependant pas rompu, des réunions entre direction et syndicats ont eu lieu récemment et sont encore prévues. Une négociation est en cours pour l'instant, selon M. Gretzer.