Cinq cents personnes par jour peuvent se faire vacciner au Standard de Liège

Quelque 500 personnes par jour peuvent se faire vacciner contre le Covid-19 au centre de vaccination qui a ouvert lundi matin au Standard de Liège.

Cinq cents personnes par jour peuvent se faire vacciner au Standard de Liège
©BELGA

L'objectif est de convaincre les indécis, qu'ils soient supporters ou non, mais aussi de faire augmenter le taux de vaccination sachant que le variant Delta va devenir le variant majoritaire d'ici une dizaine de jours maximum, a indiqué lundi Christie Morreale, ministre wallonne en charge de la santé, lors de sa visite sur le site du Standard. Cette antenne de vaccination qui a ouvert lundi matin au sein du club liégeois de 1ère division est prévue pour ne fonctionner que de manière éphémère, soit jusqu'au samedi 10 juillet inclus. Les citoyens de la province de Liège peuvent s'y rendre avec ou sans rendez-vous pour y recevoir la première dose du vaccin Pfizer ou la dose unique du vaccin Johnson & Johnson (pour les personnes de 41 ans et plus). Dès l'ouverture, on observait déjà plusieurs dizaines de personnes qui faisaient la file.

Quatre lignes de vaccination ont été établies dans les tribunes VIP du Standard, dont une destinée aux personnes ayant pris rendez-vous. Sur les trois autres lignes sans rendez-vous, deux sont consacrées au vaccin Pfizer. Ce sont ainsi quelque 500 personnes qui peuvent s'y faire vacciner chaque jour, jusqu'à la fermeture.

"On s'attend à ce qu'il y ait du monde le premier jour et puis, cela ira en diminuant. On voit bien qu'on arrive à la fin de la vaccination car je gère également les centres de Bressoux et du centre-ville où il y a, à ce stade, beaucoup de plages libres", a souligné le docteur Bronckart.

Le choix du Standard de Liège n'a pas été fait au hasard. "Nous espérons ainsi convaincre les indécis face au variant Delta qui arrive à grands pas afin d'éviter une 4e vague, à laquelle on peut s'attendre d'ici fin août/début septembre. On peut éviter cette 4e vague mais il faut vraiment que les gens se fassent vacciner car le vaccin fonctionne bien. La balance bénéfice-risque du vaccin est indéniable", insiste le docteur Bronckart.

A ce stade, environ 75 % des Wallons se sont fait vacciner mais on remarque des disparités en fonction des régions, notamment autour du Standard de Liège et dans les communes avoisinantes. D'où l'intérêt de demander au Standard de Liège d'apporter son aide dans cette campagne de vaccination. Pour le CEO du club liégeois, Alexandre Grosjean, le fait d'accepter était une évidence d'un point de vue sociétal. "C'est aussi notre rôle en tant que club emblématique de la région. C'est un message fort que de soutenir cette cause afin que l'on puisse bien vite retrouver 25.000 supporters dans le stade, les joueurs en ont besoin et les supporters aussi", a-t-il indiqué. "De plus, le stade est bien situé et est facile d'accès. Nous disposons de grands locaux, de grands parkings et, en général, tout le monde sait où se trouve le Standard".

Cette ouverture d'un site de vaccination au Standard de Liège, comme au Sporting de Charleroi, vise à faire augmenter le taux de vaccination et freiner la circulation de variants. "Le variant Delta est beaucoup plus contagieux que le variant britannique. Et on sait que quand on est vacciné, ce variant est bien contré par le vaccin, que ce soit le Pfizer, le Johnson & Johnson, le Moderna ou même l'AstraZeneca. La meilleure manière d'éviter de saturer les hôpitaux, de tomber malade ou d'avoir une forme sévère du Covid, c'est de se faire vacciner. Et c'est aussi pour éviter de le transmettre à d'autres personnes autour de soi", a relevé la ministre Morreale.

L'antenne de vaccination du Standard est accessible jusqu'à vendredi de 08h30 à 19h30 ainsi que samedi de 08h30 à 16h00. Elle rouvrira alors du 26 au 31 juillet pour la seconde dose du vaccin Pfizer.