L'armée en renfort à Theux, pour bloquer l'entrée de véhicules dans les zones sinistrées

Si les militaires se mobilisent pour déblayer les rues en province de Liège, ils sont aussi présents à Theux pour réguler le flot de personnes qui se rendent dans la ville sinistrée.

placeholder
© AFP

Depuis plusieurs jours maintenant, l'armée est venue prêter main forte dans les communes sinistrées, dévastées par les inondations violentes des derniers jours. Notamment mobilisés à Pepinster, Verviers Trooz ou Esneux durant toute la journée de samedi pour aider au déblayage des rues, les militaires sont présents ce dimanche à Theux.

Ils viennent en particulier en renfort pour empêcher que trop de personnes, en voiture notamment, ne traversent la ville. Plusieurs accès sont complètement fermés à la circulation et surveillés par plusieurs militaires. Un camion est notamment placé au-dessus de la rue du Waux-Hall, pour éviter que des voitures atteignent le centre-ville. 

Les véhicules en provenance de Louveigné et qui se dirigent vers Theux sont également déviés par la police peu avant la côte du Mont-Theux. Le but de ces "barrages" est d'empêcher la traversée de la ville, et aussi de limiter l'arrivée de bénévoles, extérieurs à la commune, qui souhaitent se rendre utile pour déblayer les rues. 

Le Centre de crise demande d'ailleurs que les personnes qui souhaitent apporter leur aide, que ce soit en province de Liège ou ailleurs dans le pays, ne se rendent pas d'elles-mêmes dans les zones sinistrées. "Cela pourrait mettre en danger les opérations de sauvetage des services de secours, et de nombreuses routes sont difficiles à emprunter", détaille le Centre de crise. Le mieux est de s'inscrire auprès de la Croix-Rouge, et d'attendre ensuite d'être appelé dans une commune spécifique pour apporter l'aide nécessaire. 

Sur le même sujet