À Ensival, une fête nationale la pelle à la main : "Ici, c’est la guerre"

Une semaine après les inondations qui ont frappé une partie de la Wallonie, les sinistrés sont toujours en train de vider leurs caves et nettoyer, un à un, les objets de leur vie. En ce jour de fête nationale, Serge sort des planches rongées par l’humidité de sa cave et les amène sur le trottoir où une pelleteuse les met directement dans un camion de la Ville de Verviers.

À Ensival, une fête nationale la pelle à la main : "Ici, c’est la guerre"
©Christophe Lamfalussy