"Je ne pouvais pas rester dans mon canapé alors que des gens étaient en danger chez eux" : des héros ordinaires à Chaudfontaine

Une semaine après le drame, la solidarité se structure dans le quartier de Brouck à Chaudfontaine, particulièrement touché par les inondations.

Alexandre Jadin (st.)
Brahim Ben Sennah raconte cette nuit du 14 au 15 juillet à Chaufondtaine. "Je ne pouvais pas rester dans mon canapé alors que des gens étaient en danger chez eux. Alors j’ai enfilé ma combinaison de plongée." Avec une lampe...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet