Gaz à Liège : pas de raccordement total avant l’automne

6 556 logements et 350 commerces ou professions libérales ont été impactés.

Gaz à Liège : pas de raccordement total avant l’automne
©TONNEAU

Ce mercredi, le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer et Gil Simon, Directeur général de RESA, ont fait, avec leurs équipes, un nouveau point sur le retour du gaz dans les habitations sinistrées après les crues des 14 et 15 juillet.

La Ville de Liège dénombre 13 700 personnes sinistrées réparties dans les quartiers d’Angleur, Chênée ainsi qu’une partie à Jupille. Selon les estimations des services, ce sont 4 848 bâtiments qui ont été impactés par les crues dont 6 556 logements et 350 commerces ou professions libérales.

Les dégâts provoqués par les inondations dans les bâtiments et sur le réseau de gaz et d’électricité sont extrêmement importants. Si l’accès à l’électricité est quasiment rétabli dans tous les foyers, plusieurs milliers de riverains n’ont, pour l’instant, plus d’accès au gaz.

Or, le réapprovisionnement en gaz est prioritaire pour permettre le retour dans leur logement, dans des conditions acceptables, des personnes sinistrées par ces terribles crues. Pour les zones de Chênée et d’Angleur cela représente 1 240 et 2 132 compteurs touchés et à vérifier avant une possible remise en service. De nombreuses canalisations nécessitent également des interventions lourdes. Toutes les solutions techniques sont étudiées par RESA pour accélérer la remise en état du réseau gazier.

"RESA met tout en œuvre pour permettre un retour du gaz dans les habitations d'ici à la fin de l'automne. Ce planning va encore être affiné au fur et à mesure de l'avancée des interventions techniques", affirme-t-on à la ville de Liège.

Au vu de l’aspect très évolutif de la relance du réseau gaz, la Ville de Liège et RESA ont mis en place une cellule de coordination afin de lister les interventions et leur déroulement rapide.

"Un important travail de communication vers les riverains sera entrepris. En effet, pour permettre aux techniciens de RESA d'opérer en sécurité sur le réseau gazier et de procéder aux réparations, un accès aux installations dans tous les immeubles repris dans les périmètres touchés sera nécessaire afin de fermer/sceller les compteurs au préalable".

Équipes conjointes

Ce travail sera mené en concertation entre la Ville et RESA. Il est convenu que des agents de la Ville et de RESA soient à la disposition des personnes sinistrées dans les quartiers pour leur expliquer les interventions, les plannings et les démarches techniques à entreprendre lors de la remise en route des compteurs.

"La collaboration de toutes et tous sera indispensable pour assurer, dans les meilleurs délais, les interventions nécessaires à la remise en ordre du réseau. La Ville de Liège et RESA vont continuer à travailler sans relâche pour la remise en fonction du gaz dans les zones touchées et remercient l'ensemble de leurs agents qui depuis près de 4 semaines font le maximum pour assurer la remise en état des infrastructures", conclut-on à la ville de Liège.