"Ma famille a toujours été de droite"

Politique Pierre Lemarchand est proposé comme nouveau bourgmestre de Theux.

"Ma famille a toujours été de droite"

Originaire et habitant de Jehanster-Polleur, village limitrophe de Verviers, Pierre Lemarchand est issu d'une famille d'entrepreneurs et agriculteurs. "On a toujours été une famille de droite, relate-t-il. Je me souviens que mes parents faisaient le tour des fêtes." D'un arrière-grand-père qui fut bourgmestre de l'ancienne commune de Polleur, "et son père aussi de 1890 à 1910", cet enfant tenace de Polleur baigne dans la politique depuis toujours.

Alors président de la section MR de Theux, Philippe Boury l'appelle pour se présenter sur les listes. Il sera d'abord élu conseiller CPAS, conseiller communal, puis échevin de l'Urbanisme dès 2006 jusqu'à aujourd'hui. "En octobre 2018, c'était ma quatrième élection."

Unanimité

La commune de Theux ? "Je la connais dans tous ses recoins." Entrepreneur-gérant de la société familiale (1967) de terrassement et d'aménagement extérieur, "j'ai souvent travaillé pour la commune" avant d'être élu conseiller communal. Père de trois enfants et grand-père de deux petits-enfants, il lève doucement le pied concernant l'entreprise pour la remettre à son fils.

Les conseillers communaux du groupe IFR se sont réunis lundi soir afin de débattre de l'avenir du collège communal de Theux, suite à la démission du bourgmestre Didier Deru pour raisons de santé. À l'unanimité, Pierre Lemarchand (3e score) s'est naturellement vu proposer le poste de mayeur "pour respecter le choix des électeurs", Philippe Boury (2e) ne pouvant cumuler la fonction de bourgmestre et ses fonctions professionnelles. Un choix de continuité puisque le premier échevin remplaçait déjà Didier Deru lors de ses absences. Une nouvelle fonction qui sera actée lors du prochain conseil communal de septembre.

Les défis à venir ? "La gestion de l'après-inondations." "On va revoir toutes les habitations les unes après les autres, et voir si une solution à court terme est possible. La priorité sera de gérer les demandes des citoyens, explique celui qui est déjà actif depuis le début comme échevin du Logement. Il faudra ensuite reconstruire les infrastructures communales. On a eu énormément de dégâts : hall omnisports, bibliothèque, maison communale… C'est un challenge important mais on a une équipe efficace. On va avancer doucement mais sereinement et efficacement. On va mettre en stand-by nos grands projets…"