Cantons de l’Est : saison touristique satisfaisante

Tourisme Bonne fréquentation des hébergements mais moins bonne pour les sites d’excursion en plein air.

Cantons de l’Est : saison touristique satisfaisante
©FLEMAL JEAN-LUC
Defgnée Jessica

Malgré les circonstances (Covid-19, inondations), la saison touristique dans les cantons de l'Est est globalement satisfaisante. C'est ce qui ressort d'une enquête menée par l'Agence du tourisme des cantons de l'Est (ATCE) auprès de ses membres. On relève ainsi que 75 % des appartements de vacances ont été occupés de 80 à 100 % du temps. Par contre, légère baisse de fréquentation du côté des hôtels et chambres d'hôtes avec un taux de remplissage de 70 à 90 % selon les propriétaires ayant répondu à l'enquête. "Le contexte corona explique la tendance à préférer un séjour en appartement, entre soi, à un séjour à l'hôtel", précise Sandra De Taeye, directrice de l'ATCE.

À la mi-juillet, les cantons de l'Est n'ont pas été épargnés par les inondations. Les rivières et ruisseaux étant sortis de leur lit, ils ont été nombreux à s'informer sur les dégâts causés et la possibilité de s'y rendre. "80 % des hôtels et chambres d'hôtes ont également déclaré avoir enregistré des annulations suite aux inondations. Certains établissements ont dû fermer temporairement mais, par bonheur, peu ont subi des dommages permanents à leur infrastructure".

Il s'agissait majoritairement de visiteurs belges. Des couples et des familles provenant de Flandre, de Wallonie et de la région bruxelloise, qui se sentaient manifestement plus en sécurité en vacances à l'intérieur de leur pays. "Les chiffres sont clairs ! Les visiteurs allemands et des Pays-Bas ont été moins nombreux que d'habitude, soit avant la pandémie et les règles qui en ont découlé", relève-t-on à l'ATCE.

Du côté des activités, les plus prisées étaient la randonnée à pied et à vélo, les sorties en famille (en particulier pour les hôtes séjournant dans des appartements de vacances) et la gastronomie. Il apparaît, par ailleurs, que le VTT gagne du terrain, le nouveau challenge "Stoneman Arduenna" ayant attiré près de 1 000 vététistes au cours des mois de juillet et août.

Enfin, cette enquête met en évidence une moins bonne fréquentation des sites d’excursion en plein air tandis que les activités d’intérieur à caractère ludique s’en sont mieux sorties, justement grâce au mauvais temps…