Le site du Wérihet complètement vidé

Les 40 000 tonnes de déchets dus aux inondations de la mi-juillet ont été enlevées.

Le site du Wérihet complètement vidé
©BELGA

Suite aux inondations de juillet dernier, Intradel, avec les partenaires institutionnels wallons, provinciaux et communaux, avait pris la main afin de gérer un flux incessant de déchets.

Tout le monde se souvient que la quantité de déchets et le flux étaient tels que les centres de tri avaient été saturés en 24 heures, la A601 en 36 heures et que le site du Wérihet avait été, finalement, réquisitionné pour accueillir et commencer à trier et éliminer les déchets des inondations. Le Wérihet a ainsi "absorbé" plus de 40 000 tonnes de déchets.

Plus tôt que prévu

Trois mois après ces événements (soit un timing inférieur à celui annoncé), le site du Wérihet est vide.

Pour rappel, l’évacuation des déchets avait débuté le 27 septembre dernier, sous la supervision de la Spaque. L’opération avait été confiée à la société momentanée Aertssen-Bruco-Maes pour un montant de 6 685 691,65 euros, à la suite d’un marché public.

Les 40 000 tonnes de déchets ont été évacuées à la fois par camions (30 %) et par péniches (70 %) pour rejoindre les centres de tri avant d’être envoyées principalement vers des filières de valorisation, soit "matière", soit "énergétique".

Des analyses de la qualité de l’air ambiant et des poussières ont par ailleurs été réalisées périodiquement.

Un plan d’intervention a également été élaboré avec le service régional d’incendie et des moyens de lutte contre les risques de départ d’incendie seront prévus en permanence sur le site.

Le site va ensuite être remis en état avec un raclage du sol sous-jacent au dépôt de déchets et un contrôle de sa qualité.