Paralysie de la prison de Huy après l'infection de plusieurs détenus par le coronavirus

Sept prisonniers ont été déclarés infectés, mais l'infirmier de l'établissement suspecte d'autres contaminations.

Paralysie de la prison de Huy après l'infection de plusieurs détenus par le coronavirus
©abd

La prison de Huy est paralysée depuis vendredi soir en raison de l'infection de plusieurs détenus par le coronavirus, a-t-on appris samedi matin à bonne source. À ce stade, sept prisonniers ont été déclarés infectés, mais l'infirmier de l'établissement suspecte d'autres contaminations.

Des résultats complémentaires sont attendus dans l'après-midi de samedi. En fonction de ceux-ci, l'ensemble de la population carcérale hutoise pourrait être soumise à des tests.

En raison de ces éléments sanitaires nouveaux, les 75 détenus que compte actuellement la prison de Huy ne peuvent désormais plus profiter du préau. Les visites et les activités sont également suspendues.

Les mesures restrictives devraient être effectives jusqu'au jeudi 23 décembre, au moins. Une évaluation sera alors réalisée.

Hasard du calendrier, les détenus disposent désormais d'un téléphone fixe au sein de leur cellule. L'appareillage a été finalisé vendredi.