L’Espace Browning transformé en parc

Herstal Les travaux pourraient débuter à l’été 2022 pour une durée d’un an et demi.

L’Espace Browning transformé en parc
©tonneau

La Ville de Herstal a dévoilé son budget pour 2022 et, parmi les investissements qui y figurent, le projet d’aménagement de l’espace Browning.

C’est une promesse de la majorité PS-H dans le cadre de la revitalisation urbaine : la création d’un parc urbain dans l’hypercentre d’Herstal, qui n’en est pas encore pourvu, permettant à la population de profiter d’une zone de respiration.

Comme déjà annoncé autrefois, cet espace vert doit voir le jour sur l’ancien site industriel du fabricant d’armes Browning situé entre la nouvelle gare de Herstal et la place Jean Jaurès.

Après le rachat du terrain il y a treize ans, la Ville de Herstal avait déposé le projet dans le cadre de la programmation Feder 2014-2020 (subsides européens).

Le 9 juillet 2018, le conseil communal votait pour le lancement du marché des travaux, avec pour auteurs de projet l’association momentanée SPRL Multiple Architecture et Urbanisme et Arcadis Belgium ainsi qu’Urbeo. Le montant global de ce marché s’élève à 2,57 millions d’euros, dont 800 000 euros de subsides Feder et 1 million de la Région wallonne.

Les travaux devaient initialement débuter en 2020, "mais l'étude de pollution du sol réalisée par une société privée a pris plus de temps que prévu", nous indique la Ville. "C'est désormais terminé, on sait ce qu'on doit enlever pour dépolluer le site." Un nouveau planning de chantier prévoit le début des travaux à l'été 2022, et ceux-ci pourraient durer un an et demi.

L’Espace Browning est constitué de deux espaces (une usine désaffectée et un terrain) s’étalant sur deux niveaux entre les rues Faurieux et Jean Lamoureux.

Un jardin

Le terrain (qui sert actuellement de parking) va être aménagé en jardin avec un espace de repos fleuri, des arbres, des tables de pique-nique, un espace avec des équipements sportifs (modules de fitness…) et un espace de jeux pour enfants (modules…).

Quant à la halle industrielle, "une partie fermée va être conservée pour accueillir la maison intergénérationnelle" (qui va déménager de la rue Élisa Dumonceau) avec la création d'une série d'activités organisées avec les comités de quartier. Une autre partie (extérieure) conservera uniquement la toiture industrielle, et sera équipée de gradins et d'un skatepark pouvant accueillir des événements culturels et divers.

Enfin, l’ensemble du site sera traversé par un cheminement de mobilité douce venant de la gare Marexhe vers la place Jean Jaurès.

Aude Quinet