Action de blocage à la centrale de béton de Bierset pour protester contre l'extension de l'aéroport

Une centaine d'activistes du collectif Stop Alibaba & Co bloquent depuis 05h00 lundi la centrale de béton de Bierset pour protester contre l'extension de l'aéroport de Liège et forcer à l'arrêt les chantiers en cours.

Belga
Action de blocage à la centrale de béton de Bierset pour protester contre l'extension de l'aéroport
©Jean Luc Flémal

L'action est prévue jusqu'à 16h00, soit une journée de travail complète. La centrale de béton bloquée est opérée par le groupe Eloy et se situe à moins de 10 kilomètres de l'infrastructure aéroportuaire de Liege Airport, sur la commune de Grâce-Hollogne. L'action est principalement symbolique : "La centrale a été bloquée sans aucune dégradation et pacifiquement. Plusieurs personnes s'y sont enchaînées pour empêcher les camions de s'alimenter en béton et des banderoles ont été déployées", développe une membre du collectif.

Les militants critiquent une extension de Liège Airport qui "participe d'une fuite en avant suicidaire d'un point de vue environnemental et est désastreuse d'un point de vue social et économique". "L'extension de Liège Airport est un choix posé délibérément contre les enjeux climatiques et sociaux d'aujourd'hui et de demain. Les décisions que nous prenons maintenant auront des conséquences pour les générations à venir. Nous n'avons plus le temps pour des demi-mesures. En s'opposant à ce projet, Stop Alibaba & Co souhaite défendre des projets durables, des emplois de qualité, la santé et le bien-être des citoyens", fait part le collectif. Le groupe appelle à ce titre à un moratoire immédiat sur tous les projets d'extension, "le temps de réaliser une véritable étude d'incidence globale et d'organiser un authentique débat démocratique".

La zone de police de Grâce-Hollogne est présente sur le site depuis l'arrivée des militants afin d'encadrer l'action, qui est prévue jusqu'à 16h00. "La police a laissé entrer les personnes sur le site tout en faisant barrage au niveau des deux accès routiers. Depuis le début du blocage, aucun incident n'est à noter mais nous verrons bien le sort réservé aux différents participants lors de la fin de l'action. Est-ce qu'il y aura des arrestations administratives ?", s'interroge la membre du collectif.

Suite au blocage, le groupe Eloy a de son côté souhaité apporter des éclaircissements. "Eloy est une entreprise privée respectueuse des défis du développement durable", assure-t-il. "Le site de Bierset se positionne d'ailleurs comme un acteur de l'économie circulaire, car il accueille des déchets de construction (bétons, terres, inertes ?) qui sont traités mécaniquement pour être recyclés en produits finis et réutilisés dans la production de béton, notamment. En outre, ces trois activités sur un même site, situé à proximité de nombreux chantiers de la région, minimisent fortement les déplacements de camions et par conséquent participent à réduire les émissions CO2."

Eloy indique en outre e pas avoir livré un seul m3 de béton dans le cadre du projet d'Alibaba.