Des étudiants liégeois se plaignent des bus bondés jusqu'au campus de Sart Tilman

Les bus bondés rendent les trajets "pénibles", selon certains étudiants.

Des étudiants liégeois se plaignent des bus bondés jusqu'au campus de Sart Tilman
©belga

Des étudiants liégeois se sont récemment plaints des bus bondés en direction du campus Sart Tilman, qui regroupe la majeure partie des activités de l'ULiège. Dans leur collimateur: le bus 48 "régulièrement plein". La semaine dernière, Sacha Peters, étudiant en faculté des sciences, a lancé une pétition afin de réclamer plus de bus sur cette ligne, a repéré le site Today in Liège. Celle-ci a récolté plus de 1200 signatures.

"Il est bien connu que la ligne 48 est bondée chaque matin, ce qui rend le trajet des étudiants à leurs cours au Sart Tilman pénible", écrit-il. "Il est courant d'attendre à l'arrêt pendant de longues minutes en voyant défiler des 48 complets. Ce temps d'attente provoque un nombre de retards élevé. De plus ce problème contribue à l'absentéisme des étudiants et réduit leur qualité de vie. Qui aime se lever pour se retrouver serré au fond d'un bus pendant 20 minutes?"

Selon lui, "rajouter des bus, notamment aux heures de pointe permettrait un trajet plus agréable et plus fiable pour les étudiants." Cela permettrait également, toujours selon l'étudiant, d'encourager le bus par rapport à la voiture.

"Nous n'avons reçu aucune plainte à ce sujet"

Contacté par "La Libre Etudiant", le Tec Liège-Verviers se dit surpris. "Nous n'avons reçu aucune plainte à ce sujet", déclare la porte-parole Carine Zanella. "La dernière plainte que nous avons reçue sur cette ligne date de septembre et avait trait aux retards, suite aux inondations." La porte-parole rappelle en outre que la fréquence des bus de cette ligne en heure de pointe est de 2-3 minutes. "Il y a donc un nombre important de bus qui passent. Il est difficile pour nous de faire mieux, surtout avec un parc de bus qui n'est pas extensible. Malgré tout, si nous remarquons des problèmes, nous pouvons rajouter des renforts ponctuels, mais rien de structurel."

La parole-parole ajoute également que la ligne 158 a récemment été créée pour soulager la 48. Elle permet aux étudiants qui le peuvent d'éviter le centre-ville. "Lors de l'arrivée du tram, il y aura un renforcement des lignes jusque Sart Tilman", conclut-elle.

En attendant, les étudiants liégeois n'ont d'autres choix que d'emprunter les lignes existantes afin de rejoindre leur campus.