La Haute École de la Province de Liège (HEPL) intègre un réseau de partenaires européens

En vue de créer une université européenne spécialisée dans les domaines de l'agronomie, des biotechnologies et des sciences de la vie.

J. Def.
La Haute École de la Province de Liège (HEPL) intègre un réseau de partenaires européens
©DR

La Haute École de la Province de Liège (HEPL) a intégré un réseau de partenaires européens, dénommé Unigreen, en vue de créer une université européenne spécialisée dans les domaines de l'agronomie, des biotechnologies et des sciences de la vie. La semaine dernière, des représentants des différents partenaires ont signé, à Bruxelles, la demande de subvention adressée à la Commission européenne pour financer les missions et actions futures d'Unigreen. Ceux-ci se sont ensuite réunis, vendredi, sur le site de Jemeppe de la Haute École de la Province de Liège.

Ces partenaires sont l'Université d'Almería (Espagne), l'Université agricole d'Islande, l'Université agricole de Plovdiv (Bulgarie), l'institut polytechnique de Coimbra (Portugal), Paris Sup'Biotech (France), l'Université de Modène et Reggio Emilia (Italie), l'Université des sciences de la vie de Varsovie (Pologne) et la Haute École de la Province de Liège.

"Les contacts privilégiés instaurés dans le cadre cette université européenne offriront aux enseignants la possibilité de travailler sur des recherches ou des projets interdisciplinaires et internationaux. Ils faciliteront également, pour le corps enseignant mais aussi pour le personnel administratif, la mobilité, les collaborations diverses, l'apprentissage des langues...", souligne Annick Lapierre, directrice-présidente de la HEPL. "Les étudiants, quant à eux, auront l'opportunité de suivre des programmes d'études élaborés conjointement par les établissements d'enseignement impliqués, de choisir des apprentissages virtuels ou mixtes via un futur campus virtuel, d'étudier à l'étranger (et de bénéficier d'aides liées), d'enrichir leur bagage linguistique et d'augmenter leur taux d'employabilité à l'issue de leur cursus".

Et d'ajouter que le monde professionnel tirera également avantage de ces partenariats avec des stagiaires, des futurs collaborateurs, des partenaires académiques disposant d’un potentiel accru...

"Le sommet de Göteborg de 2017 a mis en lumière le souhait des dirigeants européens de renforcer les partenariats stratégiques entre institutions d'enseignement supérieur et de créer une soixantaine d'universités européennes", rappelle Muriel Brodure-Willain, députée provinciale en charge de l'enseignement, de la formation et de la transition numérique.

Les appels pilotes de 2018 et 2019 ont remporté un grand succès. De nombreuses candidatures ont été retenues et ont donné naissance à 41 alliances. Parmi celles-ci, on retrouve quatre universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles : ULB, UCLouvain, UMONS et ULiège.

"La HEPL sera ainsi une des premières Hautes Écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles à rejoindre une université européenne", se réjouit la députée.