Liège : Le docteur des faux CST condamné pour escroqueries et faux

Il a fait des emprunts à des connaissances en leur faisant miroiter des intérêts importants

Sarah Rasujew
Liège : Le docteur des faux CST condamné pour escroqueries et faux
©D.R.
Le tribunal correctionnel de Liège a accordé une peine de probation autonome de deux ans au docteur urgentiste Mouhamadou pour avoir commis des faits de faux et d'escroqueries au préjudices de connaissances. Si il ne respecte pas les conditions de cette probation, il effectuera une peine d’un an de prison. Le tribunal l’a également condamné à une amende de 800 euros...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité