Année sans pépin pour Vin de Liège : millésime exceptionnel en vue ! (PHOTOS)

Oupeye Les vendanges ont débuté ce 23 août… quantité et qualité au menu de Vin de Liège.

Année sans pépin pour Vin de Liège : millésime exceptionnel en vue ! (PHOTOS)
©TONNEAU

C'est à quelques centaines de mètres du chai de Vin de Liège, situé à Heure-le-Romain sur les hauteurs d'Oupeye, que nous retrouvons ce mardi 23 août, Alec Bol, administrateur-délégué de la coopérative Vin de Liège. Il est 10 h du matin et la chaleur grimpe déjà… voici plus de deux heures qu'Alec est immergé dans cette parcelle originelle du chai, qui chauffe au soleil ; lui et une trentaine de vendangeurs bénévoles… "des habitués", nous confie-t-il, "tous coopérateurs de Vin de Liège". On n'est jamais mieux servi que par soi-même en effet et, c'est une tradition au sein de la coopérative : les premières mains qui foulent les grappes, ce sont celles de leurs propriétaires…

Année sans pépin pour Vin de Liège : millésime exceptionnel en vue ! (PHOTOS)
©tonneau

Cette année, le sourire est de circonstance car jamais auparavant, on n’avait débuté des vendanges aussi tôt dans l’année… un choix dicté par une expérience mais aussi par une météo particulièrement favorable. Alors que l’agriculture européenne souffre de la grande sécheresse, ici, on se félicite plutôt de la météo de 2022… La Belgique deviendra-t-elle une référence en matière de vin ? La question mérite d’être posée mais ce qui importe surtout pour Vin de Liège, cet été, c’est le millésime 2022…

Qualité et quantité…

"Les conditions sont en effet tout à fait différentes de l'an passé", explique tout sourire Alec Bol, "Il a fait très chaud et sec mais nous avons eu pas mal d'eau en juin, ce qui nous a permis d'avoir de bonnes réserves. Par ailleurs, durant l'été, en Belgique, il y a eu des épisodes orageux suffisants pour la vigne, qui souffre moins de la chaleur".

Année sans pépin pour Vin de Liège : millésime exceptionnel en vue ! (PHOTOS)
©tonneau
Année sans pépin pour Vin de Liège : millésime exceptionnel en vue ! (PHOTOS)
©tonneau

Alec poigne dans une grappe, cépage Solaris : "je n'ai jamais vu des raisins aussi propres" ; signe manifeste que les vignes n'ont pas été agressées par les maladies. De nombreux pièges à guêpes témoignent aussi de la principale contrainte de cette année : "Elles sont plus nombreuses comme tout le monde a pu le constater. Elles éclatent le raisin et prélèvent une partie puis laissent pourrir le grain sur place". Il a fallu intervenir… Mais mis à part ce "pépin" saisonnier dû à la chaleur, la récolte s'annonce bien excellente… "À mon avis, on va faire un de nos meilleurs millésimes", assure-t-il, confiant, tant en qualité qu'en quantité.

La qualité, Vin de Liège la privilégie toujours insiste l'administrateur, surtout pour les vins "tranquilles". "On peut ainsi limiter les volumes par la taille, la fertilisation ou par des vendanges en vert [NDLR : consistant à retirer des grappes avant l'heure pour alléger le pied et rechercher la qualité]".

Pas besoin de vendanges en vert cette année cependant mais le choix d'une date pour lancer les vendanges a été fait en fonction d'un résultat précis. "On aurait pu commencer encore plus tôt mais il a fallu trouver le juste milieu entre l'acidité qui diminue et la sucrosité qui augmente". L'équilibre parfait.

150 000 bouteilles

Dans les vignes, les vendangeurs du jour, tantôt à genoux, tantôt pliés sur leurs pieds… se réjouissent tout autant.

"Cela fait plusieurs années qu'on vendange", nous explique Bruno, son petit sécateur en main, "mais cela fait deux ans que je suis coopérateur, car j'aime la nature et je crois en tout ce qui est de l'ordre de la coopération. En plus, c'est toujours très convivial chez Vin de Liège… et on adore le vin". La particularité cette année ? "Les vignes sont bien fournies et le raisin est très propre en effet, mais il est aussi bien caché par la végétation"

Année sans pépin pour Vin de Liège : millésime exceptionnel en vue ! (PHOTOS)
©tonneau

Près de dix ans après les premières vendanges, Vin de Liège compte déjà 3 500 coopérateurs, 17 hectares de vignes et a atteint une production de 100 000 bouteilles par an, tant en blanc qu'en rouge, en rosé ou en crémant. "Mais cette année, on table sur 150 000 bouteilles". Une année exceptionnelle…

Romain Bévillard, maître de chai : "une bonne année avec des vins complexes"

Année sans pépin pour Vin de Liège : millésime exceptionnel en vue ! (PHOTOS)
©tonneau

Tout sourire, Romain Bévillard, maître de chai chez Vin de Liège depuis les débuts de la coopérative, verse les premières grappes dans le fouloir égrappoir, qui doit séparer le grain de la tige… “le raisin est superbe”. Comme Alec Bol, il confirme que la météo fut idéale pour les vignes et annonce aussi une année exceptionnelle. “Avec l’expérience, nous avons réussi à ne plus être dépendants que de la météo et cette année, nous avons eu de bonnes conditions. S’il y a des gelées tardives ce n’est pas bon, s’il y a trop d’humidité, la maturité est plus faible”. Ce ne fut pas le cas et, malgré tout, les réserves en eau étaient suffisantes. “Nous pouvons donc partir sur des vins plus complexes, des vins de garde”. Outre la quantité de bouteilles qui augmentera de 50 %, le maître de chai annonce davantage de vins rouges. En une dizaine d’années, la coopérative Vin de Liège est passée de deux “bouteilles” différentes à 16 au total, 3 crémants, 2 rosés, 7 blancs, 4 rouges ainsi qu’un mélange crémant-bière, le tout grâce à 6 cépages et différents assemblages. Le millésime 2022 s’annonce donc chargé… dans toutes les catégories.

Année sans pépin pour Vin de Liège : millésime exceptionnel en vue ! (PHOTOS)
©tonneau
Année sans pépin pour Vin de Liège : millésime exceptionnel en vue ! (PHOTOS)
©tonneau
Année sans pépin pour Vin de Liège : millésime exceptionnel en vue ! (PHOTOS)
©tonneau