Hautes Fagnes: les premières photos de qualité de la meute de loups

Les petits d’Akéla et Maxima ont été photographiés il y a peu, par hasard. Il y aurait 9 loups dans la région.

Sarah Rentmeister
Loups2.jpg

On le sait, cinq nouveaux louveteaux étaient nés récemment dans les Fagnes, les petits d’Akéla et Maxima. Mais on attendait avec impatience les premières photos de qualité. Elles ont été publiées sur les réseaux sociaux il y a quelques jours et sont signées par un photographe qui travaille notamment pour la Région wallonne et qui a eu la chance de rencontrer la meute et de l’observer.

"Le photographe était assez loin et doté d'un téléobjectif. Il ne s'est évidemment pas approché de la meute", précise Violaine Fichefet, du Réseau Loup."Son but premier n'était pas du tout de capturer ces clichés. Il est chargé en général du suivi du gibier. Il a eu la chance de tomber sur la meute, dont on ne connaît pas la localisation de la tanière. C'est vraiment le fruit du hasard". Des photos qui ont ému sur la toile !

Dans les Hautes Fagnes, on compte "maximum 9 loups", chiffre-t-elle. Les parents et leurs cinq louveteaux et "sans doute encore deux des quatre louveteaux" de la première portée du couple en 2021.

"C'est connu chez les loups, les adolescents partent pour établir leur propre meute". Quant à savoir où se trouvent actuellement ces deux "exilés", "difficile de savoir étant donné que les loups en dispersion peuvent faire jusqu'à 50 kilomètres par jour. L'un des deux a été repéré en Allemagne mais y est-il toujours ? On ne sait pas. Et l'autre est celui qui avait tué des moutons à Nassogne. Depuis, on n'a plus du tout retrouvé sa trace".