Liège: un nouveau box pour vélo sur le campus de l'Helmo

La Ville de Liège a inauguré mercredi un nouveau box de vélo, une centaine de places Kiss&Ride et lancé un appel à candidatures pour la mise en place de rues scolaires, a indiqué l'échevin de la Mobilité dans un communiqué.

belga
Liège: un nouveau box pour vélo sur le campus de l'Helmo
©belga

Un nouveau box pour vélo a été inauguré mercredi vers 17h au sein du Campus Guillemins de l'Helmo. L'objectif est de promouvoir la mobilité active auprès des étudiants et des enseignants de l'enseignement supérieur. Cinq autres boxes, pouvant contenir 20 vélos, vont être déployés à Cointe, Bressoux, Rue Pitteurs et dans les quartiers de Sainte-Véronique et de la Sauvenière.

La Ville de Liège prend des initiatives pour améliorer la mobilité scolaire

Les écoles qui souhaitent obtenir rapidement une solution au stationnement des vélos ont droit à une aide. La Ville met à disposition des barrières mobiles permettant le stationnement de six vélos pour les élèves et enseignants. 110 barrières ont déjà été dispatchées dans 70 écoles liégeoises.

Une centaine de places Kiss&Ride ont également été lancées par la Ville de Liège. Le but est d'empêcher les stationnements illicites aux abords des écoles, et d'apaiser le cheminement des écoliers et des piétons de passage. "Il faut que les élèves se sentent en sécurité et puissent se réapproprier l'espace publique près de leur établissement scolaire et éviter de créer des embouteillages provoqués par des voitures qui cherchent désespérément une place à proximité de l'école," a expliqué Gilles Foret, échevin de la Mobilité à la ville de Liège dans un communiqué.

Un appel à candidatures pour la mise en place de rues scolaires sur le territoire de la ville a d'ailleurs été lancé mercredi. La particularité d'une rue scolaire est qu'elle est située à proximité immédiate d'une école et est fermée aux véhicules motorisés durant les heures d'entrée et/ou de sortie de l'école. Les demandes devront faire l'objet d'une concertation auprès des services de police compétents. Il faudra également que l'école ou des bénévoles s'engagent afin de garantir le succès de l'initiative. "On va, dans un premier temps, se trouver dans une phase test du dispositif qui nécessite une collaboration extrêmement forte entre la Police, les équipes éducatives de l'école et les parents pour pouvoir faire vivre ce mécanisme dans le temps," a encore précisé l'échevin de la Mobilité dans un communiqué.

L'ensemble de ces actions ont pour objectif d'améliorer la mobilité scolaire sur le territoire de la Ville de Liège.