C'est par voie de communiqué que la locale Écolo de Liège a annoncé débuter l'année avec une toute nouvelle équipe de co-présidence pour sa locale. En effet, "l’Assemblée générale de fin d’année a confié cette importante et passionnante responsabilité à une équipe de cinq personnes: David Beckers, Violetta Goncharuk, Alison Huby, Benoit Lhoest et Tatiana Schaefer", indique-t-on ce vendredi chez Ecolo. "Nous en sommes tous cinq honorés et c’est un projet ambitieux que nous voulons porter pour la Locale et au sein de Vert Ardent. Cette première année de co-présidence - qui sera probablement marquée longtemps par la situation sanitaire - ouvrira cependant plusieurs chantiers", ont indiqué les 5 nouveaux co-présidents qui parlent d'une même voix.
Parmi ces chantiers, on évoque chez Ecolo Liège le développement de l'écoute sociale. "Plus que jamais, nous voulons être à l’écoute de la population liégeoise qui navigue depuis tant de mois dans une situation compliquée, non sans répercussions sur sa vie quotidienne et professionnelle. Notre première décision collective a été de faire de 2021 l’année de l’écoute sociale. Pour ce faire, nous construirons notre calendrier pour que plusieurs de nos AG partent très concrètement des difficultés, des angoisses et du vécu socio-professionnel de nos membres, puis travaillent sur les solutions politiques qu’Ecolo peut tenter de construire aux divers niveaux de pouvoir où nous sommes représenté.e.s".
Autre chantier, la transition que l'équipe entend "encourager". "Si on la compare à beaucoup de villes voisines de même taille, Liège est très en retard à de nombreux points de vue: protection du patrimoine et des espaces verts, développement de la mobilité douce, gestion rationnelle de l’énergie, développement d'habitat groupé, développement de l’économie circulaire... Nous soutiendrons toutes les initiatives susceptibles de doper cette transition cruciale dont dépendent notre bien-être immédiat et notre résilience future".
"À Liège, personne n’est illégal", tel est le chantier "social" qu'entend également mener la locale ces prochaines années... non sans se rappeler sans doute que la nouvelle secrétaire d'État à l'Égalité des chances est issue d'Ecolo Liège, à savoir Sarah Schlitz.
"Nous déplorons les politiques migratoires inhumaines et meurtrières qui sont menées aux niveaux international, européen et fédéral. Dans ce contexte hostile, le niveau communal a un rôle de rempart à jouer. En 2017, la ville de Liège s’engageait en faveur des personnes migrantes en se déclarant "Liège, ville hospitalière, responsable, accueillante et ouverte" à la suite d’une campagne menée par une coalition d’associations locales très dynamique. Nous saluons les engagements pris et encourageons la majorité à mettre en œuvre les propositions concrètes qui ne le sont pas encore. Nous baptisons l’année 2021 “A Liège, personne n’est illégal” et nous agirons aux côtés des associations, syndicats et collectifs citoyens pour rendre notre ville réellement antiraciste et hospitalière, en particulier vis-à-vis des personnes sans-papiers".
Enfin, dans le prolongement des positions des élus au conseil, les présidents de la locale rappellent cette priorité des Verts : "À Liège, tout le monde dort au chaud". "Qu’ils soient sans papiers, sans revenus, sans famille ou dévorés par mille autres difficultés, ils sont désormais des centaines à dormir sous tente, à même le sol sous les porches ou sous les ponts en toutes saisons et à nous crier en silence que quelque chose ne tourne plus rond dans notre façon de distribuer les chances et de relever nos compagnons tombés au combat de la vie. Nous baptisons donc aussi l’année 2021 "À Liège tout le monde dort au chaud". Nous encouragerons plus que jamais tous les acteurs qui se battent pour les réchauffer aujourd’hui et leur proposer des solutions publiques dignes et pérennes demain. C’est donc à toutes les liégeoises, à tous les liégeois – et particulièrement aux plus fragiles - que nous souhaitons un bon début d’An Neuf, quelle que soit la couleur de leur peau, de leurs rêves ou de leur carte de parti!".