Gazette de Liége

Parmi les grands projets, par définition en devenir, figure assurément le site de l'ancien hôpital de Bavière. Pour mettre un terme à une véritable saga assez empoisonnante, la Ville a donc décidé, via son Collège et son échevinat de l'Urbanisme, de lancer un appel à intérêts aux promoteurs, ouvert à tous y compris à ceux qui croyaient tenir le bon bout. La procédure, assez novatrice sur le périmètre de la ville mais sans doute appelée à faire des petit(e)s, se déroulera selon un calendrier très strict: dépôt des candidatures au plus tard le lundi 5 septembre prochain à 16h (04.221.90.69 et 04.221.90.74). Les cinq meilleures, jugées conformes aux cahiers de charges d'un projet «emblématique qui dépasse les intérêts du quartier», seront retenues et les projets devront être rentrés pour le vendredi 23 décembre à midi, la proclamation des résultats étant fixée au 26 janvier 2006. Les «perdants» se verront dédommagés de leurs frais selon une convention.

L'enjeu en vaut la chandelle: 4 hectares de terrain, auxquels la Ville est prête à ajouter 1,2 ha sur le boulevard de la Constitution, ce qui pourrait menacer à terme la salle des sports du même nom. Tractebel, propriétaire de la plus grosse partie, réclame 6,2 millions d'euros, non discutables, pour ses 4 ha. Selon nos informations, la Ville les lui avait vendus pour 90 millions (2,2 millions d'euros) à l'époque. Soit une jolie plus-value que l'on essaie de justifier par les travaux d'assainissement effectués sur le site. Et qui risque de se répercuter sur le candidat acheteur...

© La Libre Belgique 2005