Gazette de Liége Le conseil a marqué son accord sur la vente du Bloc C. Le Bloc G sera aussi vendu.

Le projet de rénovation urbaine de la caserne de Saive se poursuit. En effet, le conseil communal de Blegny a récemment marqué son accord pour la vente d’un bâtiment et d’un ancien terrain de football faisant partie de l’ancien complexe militaire, et a également approuvé les modifications de vente d’un autre bâtiment de la caserne.

Pour rappel, la commune de Blegny avait racheté à la Défense en 2014 l’entièreté des 48 hectares du site de la caserne de Saive pour un total de 13,5 millions d’euros.

En avril dernier, la localité avait annoncé la vente à la Province de Liège du bloc D, pour un montant de 1 million d’euros. La Province développera ses services dans ce bâtiment, tels que PMS et PSE, avec mise à disposition gratuite pour la commune de Blegny des locaux occupés par le CPAS, par l’ONE et par la salle des fêtes, moyennant une participation aux frais.

Ensuite, en mai, le conseil avait avalisé la vente de deux parcelles, cette fois-ci à des sociétés privées : une première parcelle de 14 443 m² située du côté de la rue Cahorday et l’autre, grande de 18 260 m², située à proximité de la rue Nifiet. Le montant de la vente de ces deux parcelles s’élevait respectivement à 1,169 million d’euros et 913 000 euros.

Vente du Bloc C et du Bloc G

Le conseil communal vient donc de marquer son accord pour une vente supplémentaire. Par 17 voix pour (PS et MR) et 5 voix contre (ICDH), les élus se sont prononcés pour la vente, en un seul lot et de gré à gré, du Bloc C, situé à l’arrière du site et d’une contenance de 3 919,90 m², ainsi que de l’ancien terrain de football voisin, d’une superficie de 13 042 m². Le tout pour un prix global de minimum 2,112 millions d’euros. "Un promoteur s’est montré intéressé par le rachat de ce lot", souligne Arnaud Garsou (PS), premier échevin blegnytois.

Ensuite, le conseil vient d’approuver les modifications des conditions de vente du Bloc G, immeuble actuellement occupé par Fun For Kids, par l’ajout du terrain à proximité directe du bâtiment. "Fun For Kids souhaitait en effet acquérir un peu plus de terrain", précise Arnaud Garsou. L’accord marqué par les autorités communales sur cette vente de gré à gré est fixé à un prix de minimum 570 000 euros.

Avec ces différentes ventes, la commune de Blegny poursuit "sa politique globale de remboursement de l’achat de la caserne, en s’assurant du respect du plan de rénovation urbaine tel qu’il a été approuvé par le conseil communal", conclut l’échevin.