Nouveau retournement de situation à Verviers. Ce lundi soir, Ecolo a pris position contre la solution trouvée par le PS pour placer Jean-François Istasse à la tête de la Ville : il n'approuve (plus) les motions de méfiance individuelle qui pourraient être déposées à l’encontre d’Hasan Aydin (2e score) et de Sophie Lambert (4e score), tout en leur permettant de conserver leurs postes de président de CPAS pour le premier et d'échevine pour la deuxième, sans démission préalable.

Dans le cadre des négociations en cours pour construire une nouvelle majorité communale à Verviers, Ecolo dit avoir pris connaissance du texte précis de la motion visant à installer Jean-François Istasse comme bourgmestre. "Après analyse approfondie du texte de la motion qui nous a été transmise récemment, et concertation avec les instances fédérales et régionales, Ecolo réaffirme son attachement à la bonne gouvernance et informe qu’il ne pourra pas signer cette motion qui ne respecte pas l’esprit du législateur et du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation (CDLD)", est-il précisé dans une communiqué. La bonne gouvernance est en effet une des exigences clés d'Ecolo.
Ecolo na lâche pas pour autant totalement le PS en continuant l'alliance formée avec ce dernier, avec toutefois cette exigence supplémentaire.

"Le Parti socialiste reste notre premier partenaire et nous avons bien conscience qu’il a déjà réalisé de nombreux efforts pour mettre un terme aux agissements de l’actuelle Bourgmestre Muriel Targnion et de l’Echevin Alexandre Loffet. La bonne gouvernance est un principe fondateur du bon fonctionnement de notre démocratie et de nos institutions politiques. Elle doit être fondatrice d’un nouveau départ pour Verviers. Il convient de pouvoir à présent construire une solution qui respecte clairement le Code de la Démocratie. En ayant pris connaissance du texte précis, nous pouvons à présent arrêter une position ferme que nous avons communiquée à notre partenaire. Une entrée en majorité avec Ecolo ne pourra intervenir que si elle se fait en restant fidèle à nos principes fondamentaux, dont ceux de la démocratie et de la bonne gouvernance» affirme Hajib El Hajjaji, chef de groupe Ecolo Verviers.

Pas sûr toutefois que le PS verra cette exigence d'un bon oeil...