Bonne nouvelle pour l’Îlot, moins pour la rue Féronstrée : Décathlon va déménager.

Construit en 1999, L’Îlot (anciennement Îlot Saint-Michel puis Espace Sain Michel) est un espace de vie ouvert proposant 20.000 m² de commerces, 6.000 m² de bureaux et plus d’une centaine de logements. Renommé "Îlot" en 2018, il se veut un espace moderne, dynamique, qui s’insère parfaitement dans le microcosme liégeois"… voilà pour la fiche d’identité…

Dans les faits toutefois,- le "profil" de l’îlot Saint-Michel est nettement moins "glorieux"… Depuis sa création en effet, ce petit quartier commercial qui longe la place Saint-Lambert, souffre d’un manque de fréquentation évident. La venue de Décathlon, confirmée ce jeudi matin, semble donc salvatrice. Le supermarché du sport précise en effet son intention d’ouvrir ici un "city-store".

Jusqu’à présent, aucune enseigne ne semblait avoir eu les reins assez solides pour drainer les chalands liégeois, ceux-ci ayant toujours préféré longer l’Îlot plutôt que d’y pénétrer. En 2015, Limestone Investors, spécialisé dans la revalorisation d’immeubles de bureaux et de commerces, participait au rachat de ce lieu emblématique "avec la volonté de le remettre sur les rails et de repenser l’actif". Malgré tout, nous apprenions récemment le départ de l’enseigne H & M. Plus récemment encore, c’est la marque de vêtements WE qui désertait ce quartier.

Locomotive

On le sait toutefois, Décathlon est, à l’instar d’une grande marque de meubles, une locomotive "ultime" en jargon commercial. En Province de Liège, le cas Crescend’Eau à Verviers le prouve. Avec l’arrivée récente de Burger King, l’Îlot semble donc retrouver des couleurs… D’autant que c’est précisément dans l’ancien magasin WE, sur 900 m², que ce nouveau point de vente s’installera. Il remplacera aussi le magasin situé En Féronstrée et proposera donc une version plus moderne de Décathlon, soit un city-store, qu’on présente comme "une expérience novatrice faisant la part belle au digital" . Une aide numérique est par exemple proposée dans les cabines d’essayage. Par ailleurs, les clients pourront "bénéficier d’une offre sur mesure adaptée à leurs besoins et s’adresser à des vendeurs qui sont eux-mêmes coachs dans leur discipline", précise la marque. Si la majorité du site sera un espace commercial, une partie sera dédiée aux expériences nouvelles (cours, coaching, espace "food"…). Ouverture prévue en novembre.

Pour Philippe Renaux, responsable de Limestone Investors, l’arrivée de Decathlon est, on l’imagine, une excellente nouvelle : "Une enseigne aussi dynamique véhicule parfaitement l’image de l’ÎIlot que l’on souhaite développer, à savoir un lieu ouvert, en mouvement, dynamique et moderne. Le city-store pourra notamment profiter du fait que l’Îlot est propriétaire des rues afin d’organiser toutes sortes d’événements…".