De logements publics dans le quartier Sainte Marguerite, il en sera bien question… mais comme l’a indiqué l’échevine Maggy Yerna, en charge du Logement, en réponse à la question du PTB, ce n’est sans doute pas sur le site de l'ancien hôpital de Saint-Joseph qu’ils seront réalisés. En effet, l’échevine a précisé que le taux d’un tiers de logements publics (souhaité par le PTB) n’était pas conforme aux principes prévus dans les charges d’urbanisme. Ici, 240 logements sont envisagés par l'investisseur privé néanmoins… "mais c’est sans doute ailleurs que des logements publics devraient voir le jour, au niveau de la rue de la Légia notamment". Sur cet îlot Légia, la Ville a procédé à plusieurs expropriations afin d’avoir une maîtrise foncière. Quant au site de Rocourt (ex-hôpital Saint-Vincent), c’est une maison de repos qui est ici privilégiée, associée à d’autres logements…