A la découverte d’anciennes bornes frontière belgo-prussienne.

La commune de Trois-Ponts propose de nombreuses promenades. Elle dispose de plusieurs balades à thème très prisées par les randonneurs. L’une des plus appréciées est la promenade de la tour Leroux. Il s’agit d’une excursion de cinq kilomètres qui donne accès à un mirador de plus de seize mètres de hauteur. Celui-ci domine la vallée de la Salm et offre une vue sur les différents villages, sur les lacs supérieurs de la centrale hydroélectrique et, par beau temps, sur la Baraque-Fraiture.

La promenade des Bornes frontières connaît également un véritable succès. Dans les bois de Logbiermé, le long d’une sente de huit kilomètres, se trouvent d’anciennes bornes frontière qui délimitaient par le passé la limite entre la Belgique et la Prusse.

La balade des Corniches, également très prisée, est très fréquentée. Le départ se fait à la chapelle Saint-Hilaire, une chapelle qui vient de fêter ses 250 ans et qui se situe dans le village de Brume. Un étroit sentier donne accès à un point de vue unique : la vue y est dégagée et donne sur le bassin inférieur de Coo.

Plusieurs curiosités

À côté de ces promenades thématiques, il y a aussi les curiosités. Parmi elles, les randonneurs découvriront le chemin des Écoliers. Il s’agit d’un sentier reliant Logbiermé à l’école de Wanne. Il était emprunté par les écoliers au début du siècle dernier. Les promeneurs peuvent aussi découvrir Li voye da messe. Il s’agit de l’ancien chemin reliant la chapelle de Reharmont à l’église de Basse-Bodeux.

Pour ceux qui aiment dépasser leurs limites, la commune de Trois-Ponts est également traversée par trois sentiers de grande randonnée. La commune est une étape de la randonnée de 350 kilomètres qui relie la mer du Nord à la mer Méditerranée. Trois-Ponts ne se repose pas sur ses lauriers. Elle est occupée à étoffer son offre en réalisant plusieurs tracés d’extratrail. Les quatre nouveaux tracés seront proposés d’ici le mois de septembre.A.Vbb.