La 24e édition de Verviers ma ville solidaire s’est clôturée ce lundi.

Près d’un quart de siècle et plus d’espoir que jamais… ce lundi 24 décembre s’est officiellement clôturée la 24e édition de l’opération "Verviers ma ville solidaire", chapeautée par les services clubs de la région, avec Philippe Lagasse de Locht en dynamique cheville ouvrière. Et comme il nous le confiait lui-même ce 25 décembre, le résultat est à la hauteur des espérances : "Nous dépassons tout ce que nous avions réalisé les autres années. Nous sommes chaque fois en progression."

Philippe Lagasse de Locht n’aime toutefois pas le vocable "résultat positif", "car cela témoigne d’une précarité croissante".

Il n’empêche, l’opération lancée voici 24 ans, "et qui existait avant en tant que Noël des anonymes", connaît un réel engouement et témoigne de la générosité des Verviétois. "En effet, nous comptons près de 10 000 donateurs, toutes opérations cumulées, ce qui fait près d’un Verviétois sur quatre", se félicite l’organisateur. Parmi ces donateurs, des enfants, "ce qui est très important car les bénéficiaires, au nombre de 4 000, sont en grande partie des enfants. Des jeunes qui vivent dans la pauvreté et c’est notre devoir d’être vigilant par rapport à cela, d’être à leur écoute, pour ne pas qu’ils grandissent dans la rancœur".

Record

Depuis l’an dernier, l’opération s’est volontairement organisée en ASBL, "car ce que nous voulons, c’est la pérennité de l’organisation". Une pérennité jusqu’ici assurée, comme en témoignent les chiffres de 2018. Alors qu’en 2017, le bilan faisait état de 27,3 tonnes de vivres récoltées et des dons estimés à plus de 13 600 euros, "nous avons récolté cette année 24 tonnes de vivres mais on peut encore espérer une dizaine de tonnes début janvier tandis qu’au niveau financier, nous sommes à 17 000 voire 18 000 euros, grâce notamment à l’opération resto solidaire que nous avons relancée".

Deux nouveautés ont fait leur apparition en 2018 : les fast-foods solidaires et les produits solidaires. La première opération a permis de distribuer 200 repas tandis que les produits solidaires ont été rendus possibles grâce à la collaboration de trois pharmacies verviétoises.

Et Philippe Lagasse de Locht de rappeler que les dons sont acceptés "toute l’année". Informations sur le site internet de l’opération… À votre bon cœur !

>>> www.verviersmaville.be