Sans nul doute, crise sanitaire oblige, cette année 2020 est tout sauf habituelle dans le chef des différentes institutions culturelles liégeoises parmi lesquelles l’Opéra royal de Wallonie.

Et ce d’autant plus que ce dernier fête durant la saison qui a débuté il y a peu ses 200 ans d’existence, lui qui a donc été fondé en 1820 sous le règne hollandais (tout comme d’ailleurs avant lui l’Université de Liège).

Proposition originale

Déjà fort tourné vers le numérique et les nouvelles technologies en général, l’Opéra de Liège a répondu à une proposition originale. Laquelle émanait en l’espèce de la société Xplore-Me qui est basée au Luxembourg.

Filiale d’une autre société active dans la construction et l’immobilier, elle s’est spécialisée dans la réalisation de visites virtuelles. "Tout a débuté lors du premier confinement où nous nous sommes intéressés à plusieurs richesses patrimoniales inaccessibles", explique Benedikt Trillet.

C’est d’ailleurs suite à une demande de ce dernier et dans une volonté de faire découvrir au public des lieux emblématiques qu’il est à la manœuvre actuellement. Et ce durant deux journées de prises de vues avant trois ou quatre autres jours de traitement des images nécessaires.

"Environ 5 000 à 6 000 m2 sont scannés à raison d’une prise par m2 en utilisant la technique de la photogrammétrie", précise Benedikt Trillet. Il s’agit en l’espèce d’un projet de modélisation numérique en 3D d’un bâtiment que ce dernier, féru d’architecture, connaissait déjà bien.

Quant au public, une fois l’opération réalisée (pour le 17 décembre), il pourra via un QR code visiter virtuellement le bâtiment. "C’est une sorte de Google Street View mais en intérieur", un accès étant donné aux coulisses, locaux techniques, salles de répétition, etc.