Gazette de Liége

Au lendemain de l’inauguration des nouveaux locaux de la RTBF à Liège, c’était au tour du Pôle Image de Liège (Pil) de faire le point, cinq mois après son inauguration officielle, sur ses activités et projets. C’est au sein de l’imposant bâtiment T, sis dans le quartier du Longdoz, à quelques encablures du complexe commercial Médiacité, qu’un des quatre administrateurs du Pil, à savoir Philippe Reynaert, par ailleurs directeur de Wallimage, a souhaité faire part de sa satisfaction.

"En cinq mois, les choses ont beaucoup bougé et le Pil est désormais vraiment une réalité", a-t-il ainsi lancé. Et l’ancien "Monsieur Cinéma" de la RTBF de rappeler ce qu’est le Pil, à savoir une fédération de prestataires de services audiovisuels, initiée en 2006 et soutenue essentiellement par le secteur privé mais aussi par les pouvoirs publics. En effet, outre le Fonds régional d’investissement dans l’audiovisuel représenté par Philippe Reynaert, le holding financier liégeois Meusinvest en fait également partie, de même que la société Invest Minguet Gestion dont le "patron", Laurent Minguet, est un des initiateurs du Pil.

Un Pôle Image de Liège qui vient d’ailleurs de se doter d’un nouveau site web et qui va prochainement lancer une formule petits-déjeuners axée principalement sur le mécanisme du tax-shelter. La fourniture d’un tel outil de financement constitue d’ailleurs l’une des missions du Pil. Pour le reste, au rayon des nouveautés et outre la vingtaine de sociétés, soit environ 250 travailleurs, qui peuplent aujourd’hui 80 % des 18000 m² du bâtiment T du Pil, ce dernier va bientôt accueillir un hôte de marque. En effet, d’ici la fin de cette année, c’est le théâtre de la Place qui doit venir y implanter une salle de spectacles d’une capacité d’environ 250 spectateurs, contribuant ainsi à faire vivre davantage le lieu.

Autre élément important, selon son administrateur Philippe Reynaert : la vocation du Pil de poursuivre avec ses partenaires la mise sur pied de formations sur mesure dédiées aux métiers de l’audiovisuel, et ce en collaboration avec le centre de compétences Technifutur. "L’idée est de mettre en place une réelle filière de formation au Pôle Image de Liège", affirme Philippe Reynaert, lequel poursuit : "Et pourquoi pas rêver d’avoir un jour une Académie de l’audiovisuel à Liège ?"

Enfin, last but not least, un premier partenariat avec la RTBF toute proche est déjà évoqué et consiste en la numérisation par deux sociétés membres du Pil (Memnon et Mikros Image) et pour le compte de la Sonuma de 30000 heures d’archives vidéo. Cette première collaboration devrait en appeler d’autres comme une utilisation du nouveau studio polyvalent de la RTBF pour des tournages de cinéma. Mais à cet égard, rien n’est encore décidé, nous précise-t-on.