Liège Dès ce dimanche, on passe de 50 à 100 échoppes avec les mêmes mesures.

Dimanche dernier, énormément de personnes avaient pris la direction de notre célèbre marché de la Batte, pensant à tort qu’il avait retrouvé sa configuration habituelle… Il n’en était rien et ce n’est toujours pas le cas. Par contre, dans le cadre de la phase 4 du plan de déconfinement entrée en vigueur ce 1er juillet, il est possible d’accroître le nombre d’échoppes et par conséquent le nombre de personnes pouvant y accéder, sachant que les mesures sanitaires mises en œuvre jusqu’ici restent d’application dans l’arrêté ministériel…

"Le nombre d’échoppes passera donc de 50 à 100 ce dimanche. Nous préférons procéder par paliers vu les mesures qui restent d’application, notamment le comptage, avec l’objectif d’étendre davantage dès le dimanche 12 juillet", précise Elisabeth Fraipont, échevine en charge du Commerce à Liège.

Trente policiers

Plus exactement, il a été décidé d’accueillir 50 marchands alimentaires et 50 marchands non-alimentaires. "Et ce qui change avec ce dernier arrêté ministériel, c’est que les marchands de produits de bouche peuvent désormais proposer à la consommation sur place de la nourriture ou boissons", poursuit l’échevine.

Une augmentation du nombre d’échoppes implique forcément un allongement du parcours vu qu’une certaine distance doit être maintenue entre les échoppes et qu’il faut toujours limiter le nombre de visiteurs à une personne par 1,5 mètre courant d’étal…

Aussi, des 400 visiteurs pour une configuration basée sur 50 marchands, on passerait ce dimanche à quelque 800 personnes qui pourraient être accueillies en même temps dans le périmètre. Celui-ci s’étendra du rond-point dit de la Cité (à hauteur de la cité administrative) au pont Maghin. "Toujours avec deux entrées et deux sorties, un sens unique de circulation et des barrières Nadar pour fermer le périmètre."

Sans doute pas encore assez, selon certains qui ne manqueront pas de le faire savoir… Ne perdons pas de vue qu’un tel dispositif engendre des dépenses pour la Ville, à commencer par le personnel nécessaire pour assurer l’accueil, le contrôle et la surveillance… À titre d’indication, ce sont pas moins de 30 policiers qui seront mobilisés ce dimanche pour veiller au respect des consignes…

Jessica Defgnée