Gazette de Liége 29 danseuses de l’école Ainsi’Danse Ballets, à Vottem, ont vécu un vrai conte de fées.

C’est le récit d’une expérience incroyable vécue par 29 danseuses, âgées entre 10 et 38 ans, de l’école Ainsi’Dans Ballets, basée à Vottem. Après avoir réussi avec brio les auditions, elles avaient réussi à décrocher le jackpot : se produire dans le parc Disney World, en Floride.

Le 18 juillet dernier, sur le coup de 6 h du matin, les danseuses et leurs familles se sont donné rendez-vous sur la place de Vottem, direction Orlando. Après un long périple, elles sont finalement arrivées sur place dans la nuit du 18 au 19 juillet.

Le grand jour tant attendu, celui de la représentation à Disney World, c’était le 21 juillet, jour de notre fête nationale. “Le stress et l’excitation des danseuses étaient palpables dès le réveil, témoigne Audrey Deblinte, directrice de l’école de danse herstalienne. Après une répétition sous 40 degrés, le show a démarré à 12 h 15. Ce fut une demi-heure d’énergie, de sourire et d’émotions. Cette représentation est vite passée pour les danseuses. Le stress et l’émotion sont alors redescendus et les larmes ont coulé sous les applaudissements de leur public et des nombreux passants s’étant arrêtés pour l’occasion. Quelle expérience !

Démonstration bien ficelée

Après le show, les danseuses vottemoises ont eu un retour de l’équipe Disney sur le spectacle qu’elles ont donné. “Elles ont été félicitées par la représentante du Disney Performing Arts. Elle leur a dit qu’ils n’ont jamais eu un groupe comme celui-là, que la démonstration était bien ficelée. Les danseuses ont été récompensées par un beau trophée à l’effigie de Mickey Mouse, et ont reçu chacune un bonnet Mickey du Performing Arts. La représentante leur a également indiqué qu’elles font désormais partie de la grande famille Disney”, sourit Audrey Deblinte.

Une fois leur spectacle terminé, les danseuses et leurs familles ont encore passé quelques jours en Floride, avant de prendre l’avion du retour le 26 juillet. “Leur voyage s’est très bien passé et tout le monde est rentré en Belgique avec des souvenirs magiques plein la tête, conclut la directrice de l’école de danse. Les danseuses reviennent grandies de cette expérience sur un autre continent, et encore plus soudées.”