Gazette de Liége Un projet initié dès 2014 par le club et soutenu par la Ville va voir le jour.

C’est peu de dire que les exploits récents des Red Lions, soit le nom donné à l’équipe nationale belge de hockey sur gazon, ont visiblement suscité des vocations. Et ce, notamment en terres hannutoises où le club de hockey local compte près de 250 membres alors même qu’il ne dispose pas encore de ses propres infrastructures.

Ainsi donc , comme l’explique son président Christophe Distexhe, " nous avons trouvé refuge dans différentes installations, que ce soit à Liège, à Hoegaarden ou encore ailleurs ". Dès 2014, l’ASBL Hannut Hockey Club a initié un projet visant la création de deux terrains synthétiques disposant notamment d’un éclairage Led, le deuxième terrain n’étant pas nécessaire à court terme mais ayant toutefois été inclus dans la demande de permis d’urbanisme.

Laquelle n’a toutefois été introduite qu’en février de cette année par le club car il fallait préalablement trouver un terrain susceptible de l’accueillir. " Cela a pris un certain temps, poursuit son président, car on s’était dirigés dans un premier temps vers les installations du RFC Hannutois ." Finalement, la Ville étant entrée dans le jeu, c’est un terrain voisin de la caserne des pompiers qui a été envisagé.

En décembre, le conseil communal a approuvé à l’unanimité la convention conclue avec le club lui octroyant un droit d’emphytéose de 35 ans. Laquelle a été signée le mois suivant sous la condition suspensive que le club obtienne les subsides Infrasports qu’il promérite de la Région. Du côté de la Ville, outre le coût du terrain estimé à 350 000 euros, il a été décidé lors du conseil communal de juillet d’accorder tant une subvention de 300 000 euros qu’une garantie bancaire de 360 000 euros.

De quoi permettre à l’ASBL, qui a obtenu entre-temps son permis d’urbanisme, de concrétiser son projet. Lequel est toujours en attente d’une subvention régionale qui devrait dépasser le million d’euros sur un montant global estimé à 1,8 million d’euros. Le Premier échevin hannutois en charge des Sports, Martin Jamar, se réjouit que le club de hockey puisse enfin mener un tel projet d’investissement. Et ce d’autant que ce dernier serait en outre soutenu par la Fédération francophone de hockey.