Exit le CDH, place à EPH qui ne sera pas emmené par Marie-Martine Schyns

Exit le CDH qui avait perdu, entre 2006 et 2012, près de 12 % et qui avait dû se contenter lors de la mandature qui se termine d’une position peu enviable de parti fort de l’opposition (7 sièges).

Dans six semaines, EPH - Ensemble Pour Herve - se présentera à l’électeur avec l’étiquette d’outsider. "Nous représentons l’alternative crédible au pouvoir en place", assure Marie-Martine Schyns à l’initiative de la démarche avec Nicolas Henri et Boris Chandelle, actuel conseiller CPAS arrivé en cours de mandature au sein du conseil de l’Action sociale et qui, le 14 octobre prochain emmènera, à l’âge de 25 ans, le groupe. "C’est une décision délibérée d’EPH de placer aux premières places les plus jeunes car c’est eux qui représentent l’avenir. C’est le signe d’une vision à long terme et que nous croyons en la relève", explique l’actuelle ministre de l’Enseignement de la communauté Wallonie-Bruxelles qui sera 12e sur la liste, juste devant Eddy Pascal Piret, l’autre ancien échevin de la liste qui a perdu les expérimentés Victor Beckers et José Spits "qui soutiennent le projet et qui nous ont proposé leur expertise en matière de Budget pour Victor et de Travaux et Environnement concernant José."

EPH se présente comme une liste d’ouverture et non une émanation du CDH, lequel sera représenté par trois anciens conseillers communaux, deux anciens représentants du CPAS et quatre candidats qui étaient déjà sur les listes humanistes en 2012. À ceux-ci s’ajoutent deux anciens Ecolo dont un conseiller CPAS.

"Nous avons pratiqué une dynamique participative depuis juin 2017 avec la création de groupes de travail, du porte à porte, l’appui d’experts. Nous avons un projet participatif car nous considérons que le citoyen, qui est certes informé, n’est pas suffisamment consulté. Un projet qui est aussi durable puisque nous voulons une vision de Herve à 20 ans en termes de mobilité, de transition alimentaire ou encore d’énergie. Et enfin, un projet innovant car nous voulons mettre les nouvelles technologies au service de l’humain."

Le programme sera dévoilé courant septembre.