Explosion à Liège: un décès et au moins encore 3 disparus

BELGA Publié le - Mis à jour le

Gazette de Liége

Le corps n'a pas encore été identifié. Au moins 3 personnes se trouvent encore sous les décombres, selon les contacts que les services de secours ont eu avec les victimes avant l'effondrement de l'habitation, peu après 07h00 mercredi.

"Nous avons eu durant la nuit un contact visuel ou oral avec 5 personnes. Deux ont été extraites, dont une vivante. Il reste donc au moins 3 personnes à l'intérieur. Mais nous craignions qu'il y en ait beaucoup plus", a souligné M. Gilissen. Si 14 personnes sont effectivement domiciliées aux numéros 18 et 20 de la rue Léopold, il est impossible de savoir combien de personnes se trouvaient effectivement dans les immeubles au moment de l'accident.

Plusieurs familles sont en effet encore sans nouvelle de leurs proches. Ainsi, ces parents qui n'ont aucune nouvelle de leur fille et de leur fils, originaires d'Hannut, qui devaient se marier prochainement. Les familles se trouvent au centre de crise situé à l'ancienne Eglise Saint-André et attendent des nouvelles des secouristes. Au total, 21 personnes ont été blessées, dont 3 grièvement, et une personne est décédée, a confirmé le bourgmestre liégeois, Willy Demeyer, vers 18H30. Le bilan pourrait cependant évoluer dans les prochaines heures.

Les recherches vont se poursuivre toute la nuit. Du matériel d'éclairage et des engins de génie civil ont été amenés sur les lieux. "Ca durera ce que ça durera", a commenté le colonel Gilissen. L'explosion s'est produite à 01H48 dans le bâtiment situé au numéro 18 de la rue Léopold et a fortement endommagé l'immeuble voisin, situé au numéro 20. Plusieurs personnes ont été évacuées de ces immeubles, dont une dame qui a expliqué que sa fille, âgée d'une douzaine d'années, était toujours sur les lieux. D'autres personnes, se situant dans le voisinage ont également été blessées.

Jusque 04h00, les services de secours ont travaillé par l'avant du bâtiment. "Mais nous avons ressenti une secousse, qui a fragilisé davantage la façade et les planchers. Nous avons alors décidé d'intervenir par l'arrière", a expliqué Jean-Marc Gilissen. Les pompiers ont percé des murs dans des immeubles situés rue de la Madeleine pour tenter d'entrer dans les bâtiments touchés.

Vers 07h00, alors que le bâtiment menaçait de s'effondrer et que l'ordre avait été donné aux pompiers d'évacuer, une dame d'une trentaine d'années a pu être sauvée in extremis. Le bâtiment s'est écroulé quelques minutes plus tard. Une fillette, avec qui les secours avaient eu un contact oral, a été extraite vivante vers 13H30, via une galerie creusée par un immeuble voisin.

Agée d'une douzaine d'années, il s'agit de la fillette dont la maman avait été hospitalisée. Elle a été retrouvée dans son lit. Son état de santé semble bon, selon le colonel Gilissen. Vers 17H30, les pompiers ont retiré le premier cadavre des décombres. Les recherches se poursuivront toute la nuit.

BELGA

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM